Je ne m'en lasserais jamais !

Avis sur Docteur Quinn, femme médecin

Avatar OriHan Solo
Critique publiée par le

Elle a beau dater des années 90, elle reste ma madeleine de Proust et, ma foi, je la trouve encore très actuelle. De plus, c'est une série qui, bien que ( très ) romancée, dépeint plutôt bien la société de l'Ouest Sauvage, beaucoup mieux que La Petite Maison dans la Prairie, à mon sens !
Devenir médecin en dépit des préjugés misogynes de l'époque, quitter sa situation confortable et sa vie mondaine pour débarquer dans une région sauvage et dangereuse, gagner peu à peu la confiance des habitants de Colorado Springs même les plus réticents, adopter trois enfants alors qu'elle n'avait aucune expérience maternelle et enfin se heurter aux problèmes que tout cela incombe...On admire le courage de Mickaëla !
On en apprend beaucoup sur l'Histoire des État-Unis au crépuscule de la Guerre de Sécession : le peuple Indiens ( il y a d'ailleurs beaucoup à tirer de leur coutumes et philosophies ), les diverses difficultés : le racisme et l'immigration, la société faite par et pour des hommes, le massacre des Indiens, les mauvaises conditions de vie qui entraîne un fort taux de mortalité ( Mickaëla doit souvent faire face aux décès de ses patients à cause d'épidémie ou de simples plaies ), le progrès qui ne fédère pas toujours...
Elle combat pour diffuser ses idées avant-gardistes qui finissent par conquérir certains habitants de Colorado Springs tels Sully, ses enfants adoptifs ou encore Myra et s'adaptera très vite à son nouveau mode de vie en se liant d'amitié avec les Indiens, par exemple.
Un série empreinte de féminisme,de tolérance, d'amour et d'amitié, de beaux paysages...Quel savoureux cocktail !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 364 fois
3 apprécient

OriHan Solo a ajouté cette série à 2 listes Docteur Quinn, femme médecin

Autres actions de OriHan Solo Docteur Quinn, femme médecin