Bonjour, j'ai une technique secrète qui fait avancer l'intrigue. (6,7/10)

Avis sur Dungeon ni Deai o Motomeru no wa Machigatte Iru...

Avatar Kiwi TOUDUR
Critique publiée par le

Depuis le début de la décennie, les animés de mondes parallèles/univers rpg sont d'actualités et trouvent facilement leur public (ouai putain moi par exemple).

Et bien que n'échappant pas au phénomène, DANMACHI se trouve bien plus proche de hai to gensou no grimgar que de SAO sur un plan d'étique du genre et de l'univers, ou même au niveau de l'ambiance générale.

Synopsis :

DANMACHI est monde fantastique dans lequel nous suivrons les aventures de Bell, qui tente sa chance dans un donjon puis se fait sauver le cul in extremis par Aizu, une chevalière ̶t̶r̶è̶s̶ ̶t̶r̶è̶s̶ ̶b̶o̶n̶n̶e̶ de haut niveau. Il y va en tomber raide dingue le bizu.

Bell, motivé comme jamais, va tout mettre en œuvre pour progresser et essayer de rattraper cette dernière, alors que Hestia (la déesse protectrice du puceau), jalouse cette relation fleurissante et ne partage pas son enthousiasme.

Il va devoir se dépasser, monter sa propre dream team à partir de rien, affronter des adversaires bien plus puissant que lui, et bien sur ̶p̶e̶r̶d̶r̶e̶ ̶d̶è̶s̶ ̶f̶o̶i̶s̶ triompher.

Points positifs/négatifs :

==> +
Le système de gestion des puissances est cool : les déesses qui s'occupent de leurs héros, peuvent gérer la montée en puissance de ces derniers à partir d'une sorte de table des caractéristiques, comme on le ferait sur nos personnages quand on joue à un rpg.

==> -
Le fonctionnement de l'économie de DANMACHI est totalement incohérent, vous allez voir.

  • Pourquoi y a t'il des aventuriers?
    Pour récupérer des butins, logique.. qui servent à priori à générer des butins dont principalement des gemmes.
  • A quoi servent les gemmes? (on parle d'une sorte de pierre magique, donc qui n'est pas précieuse)
    AH? a rien. Enfin du moins dans l'animé, elles n'ont aucune utilité en soit (ni même servent de source à la magie ou quelque chose comme ça par exemple).
  • A quoi riment ces échanges alors si ces pierres n'ont aucune utilité pour les acheteurs? Sur quoi repose l'économie?
    Donc en gros, les bureaux d'échanges fournissent un service dont le principe repose entièrement sur l'inutilité d'un objet en bout de chaine. C'est con quand même une erreur aussi bête.

==> +
Les personnages sont agréables à suivre, et le relasionship évolutif est suffisamment bien construit, apportant du rythme à l'animé.

==> -
Le manque d'un antagoniste principal dans cette première saison se fait ressentir.

Après on nous parle des déesses qui ont l'interdiction formelle d'user de leurs pouvoirs divins sur terre, des donjons qui apparaissent de nulle part, apportant des équipements légendaires, de déités qui sont en conflits depuis des millénaires, ce putain d'Hermes qui n'arrête pas de répéter à tout va que quelque chose d'énorme se prépare...

Ouai ok, envoi la saison 2 stp mek.

Et toi tu penses quoi, croisade à l'échelle mondiale ou guerre entre dieux?

==> +
Ouai y'a quelques fois j'ai eu des frissons : des scènes épiques bien gérées quoi, et moi j'aime bien quand les poils se dressent et que le kiki devient tout dur. le kiwi*. (mention au passage lvl 2 de bell vs le minotaure; ou la scène ou il éclate un gros mob avec sa nouvelle arme)

==>
Allez, on a des thèmes sur :
- l'esclavage
- la drogue
- l'égalité des sexes

il nous manque plus que le racisme et on aura la collection complète.

Non, bon je suis mauvaise langue j'avoue : aucun problème en soit.
Ce que je leurs reproche, c'est que ces thèmes abordés ne semblent qu'être secondaires alors que ce sont des fléaux de la société tels qu'on nous les a présenté.
En plus de ne faire que les effleurer, plus jamais on en entends vraiment parler : ça n'est que l'affaire d'un épisode ou deux, et basta.

L'arc sur lili par exemple, on s'approchera du quotidien des supports et de la manière dont ils sont traités comme des déchets par le monde entier. Une fois l'arc achevé, et lili hors de cause, on en a plus jamais entendu parlé. Comme si ça n'existait plus, ou que ça ne concernait qu'elle.

Dans Magi, quand ça parlait d'esclavage (qui concerne un des personnages principal de la team), ben après l'arc c'est pas fini. C'est une véritable plaie infectée, on le sent que c'est bien la, et que cette personne qui était concernée avant fait d'avantage preuve d'empathie pour eux, tente d'y remédier à sa manière.
Vous voyez ce que je veux dire un peu?

==> +
Des effets de qualités, le dessin est vraiment propre. La cité est cool, ça manque pas de détail à tout va, ça se dégrade pas et c'est pas saturé par un trop plein d'action.
On a de la bonne animation et ça fait plaisir.

==> -
La facilité scénaristique par la technique secrète de Bell. On plus de presque rien en savoir, elle n'a qu'un but, amener à un aboutissement de l'arc par la force si l'ennemi est trop puissant.

Pour conclure :

DANMACHI m'a agréablement surpris : même si le dernier point que j'ai cité lui a fait perdre un très gros point (et j'ai même failli ramener la note à 6/10 à un moment donné), j'en tire une certaine satisfaction et garde un bon souvenir de cette première saison : j'ai apprécié tout court.

Les retours sont pas forcément mitigés, si vous aimez l'aventure, le fantastique, et un petit peu les RPG, vous allez facilement accrocher.

Un argument négatif qui revient souvent, c'est le fait que ce soit un ecchi...

Alors bon, je le reconnais, c'est un ecchi, mais putain y'a tellement rien de vulgaire et lourd comme on a tant l'habitude d'en voir... Fairy tail est d'avantage un ecchi que DANMACHI ne saurait l'être, alors arrêtez de le comparer... Vous avez bien déjà vu prison school non? Vous êtes venus vous plaindre après?

Non, lancez DANMACHI sans préjugés, il se regarde bien plus facilement que vous ne l’imaginez, et quand on aime le fantastique, on accroche tranquillement.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 874 fois
2 apprécient

Kiwi TOUDUR a ajouté cet anime à 5 listes Dungeon ni Deai o Motomeru no wa Machigatte Iru Darouka: Familia Myth

Autres actions de Kiwi TOUDUR Dungeon ni Deai o Motomeru no wa Machigatte Iru Darouka: Familia Myth