Diablo parfumé à la mythologie grecque

Avis sur Dungeon ni Deai o Motomeru no wa Machigatte Iru...

Avatar Emmanuel Sorin
Critique publiée par le

DanMachi ("Est-ce mal d'essayer de ramasser des filles dans un donjon ?" pour la traduction du titre complet) est un animé de 13 épisodes d'héroic-fantasy qui, à défaut d'être original dans son traitement, est fort sympathique et agréable à suivre malgrès ses défauts.

Premier point fort : J.C. Staff

Importe le contenu, les productions J.C. Staff sont toujours techniquement de très bonne qualité, ici ça ne fait pas exception, autant niveau dessin, couleurs, animation, seiyuu, OST & générique, l'ensemble est lèché et harmonieux.

Comme souvent dans leurs adaptations, les couleurs sont très pastels, lumineuses & agréables (ils font pas mal de shojos, ceci expliquant cela...)

Deuxième point fort : L'univers

Les fans de MMORPG, jeux de rôle et autres hack'n'slash seront en territoire connu.
En étant un moi-même, geek que je suis, j'ai trouvé très rafraichissant et amusant d'aller jusqu'au du délire en calquant au maximum la mécanique des jeux qui l'ont inspiré (Diablo et Torchlight surtout).

Le héros est un aventurier, faisant partie d'une guilde au service d'une gentille déesse ecchi.
Il y a une taverne pour choper des infos, un magasin d'équipement et un énorme donjon aux multiples étages remplis de monstres et de boss de fin de niveau.
Son but, conquérir le coeur d'une aventurière et pour se faire, il va devoir pourfendre du monstre afin de monter des niveaux, acquérir des compétences, recruter des PNJ & acheter de l'équipement en échangeant les cristaux gagnés après les destruction des monstres.

bref, limite ils auraient pu afficher la jauge de vie et de mana...
Certains trouveront ça too much, moi ça m'a bien fait délirer.

c'est marrant aussi le coup du héros qui hérite de la compétence "apprentissage", le genre de compétence qu'on prend toujours ! pas folle la guèpe !

Par dessus cet univers très RPG, il y a aussi, en toile de fond, l'esquisse d'une intrigue en encore très mystérieuse impliquant différent dieux d'inspiration grecque.
En gros, ya encore un peu à se mettre sous la dent pour une prochaine saison 2 qui, espèrons-le, ira un peu plus loin scénaristiquement parlant.

Pour le reste...

Forcément, revers de la médaille, avec un univers calqué au premier degré sur le vidéoludique, la trame progresse sur les rails bien balisé du shonen type nekketsu classique et qui auront, du coup, du mal à surprendre les aguerris du genre.
De la même façon, les personnages sont très classiques/déjà vu et stéréotypés dans leur rôle.

Mais bon, cela fait aussi partie de son charme, de sa fraicheur... ya un côté bon enfant qui se dégage de l'ensemble et équilibre les passages mièvres et/ou convenu.

Bref, ne vous attendez pas à quelquechose d'exceptionnel, mais ça reste un animé honnète, agréable à suivre, bien réalisé & au scénario classique mais efficace et digeste.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2479 fois
8 apprécient · 1 n'apprécie pas

Emmanuel Sorin a ajouté cet anime à 3 listes Dungeon ni Deai o Motomeru no wa Machigatte Iru Darouka: Familia Myth

  • Séries
    Cover Animés Shonen

    Animés Shonen

    Voir aussi : http://www.senscritique.com/liste/Animes_Shojo_Shonen_romantique/898993 http://www.senscritique....

  • Séries
    Cover Japanime & MMORPG

    Japanime & MMORPG

    Ces dernières années, la japanime s'est pas mal insiprée du jeux vidéos, ici elle pique carrément le concept du MMORPG...

  • Sondage Séries
    Cover Les meilleures séries de 2015

    Les meilleures séries de 2015

    Avec : Mr. Robot, Knights of Sidonia: Battle for Planet Nine, One-Punch Man, Marvel's Jessica Jones,

Autres actions de Emmanuel Sorin Dungeon ni Deai o Motomeru no wa Machigatte Iru Darouka: Familia Myth