Basic-Fantasy

Avis sur Dungeon ni Deai o Motomeru no wa Machigatte Iru...

Avatar Jules Trevissac
Critique publiée par le

Danmachi c'est de l'heroic-fantasy avec un scénario qui suit les codes du RPG. Une fois que l'on a dit ça, que peut-on ajouter ?

Tout d'abord, nous avons un héros à l'apparence faiblarde qui va se révéler beaucoup plus fort que prévu grâce au pouvoir de l'amitié et à la bienveillance des scénaristes.
Ensuite, il y a toutes ces femmes aux protubérances mammaires impressionnantes et aux tenues estivales.
Et enfin, on ne peut s'empêcher de remarquer ce pouvoir de séduction irrésistible dont est doté le protagoniste et qui rend folles d'amour toutes les demoiselles qu'il va croiser.

Bref, ça ressemble quand même beaucoup aux autres séries du même genre, ni mieux, ni pire...
Un design honorable, une animation correcte, un scénario assez bien rythmé, Danmachi n'a pour moi rien d’exceptionnel mais reste tout à fait honnête...dans la norme.
La vraie valeur ajoutée de l'animé, c'est l'utilisation des codes vidéo-ludiques. Ça ne casse pas trois pattes à un canard et ça a déjà été utilisé plusieurs fois dans la japanimation mais c'est quand même bien utilisé dans le scénario. Le passage des niveaux, les quêtes, tout cela donne à l'histoire un cadre clair qui permet une immersion assez rapide.

Pour le reste, on en vient toujours au même point : des personnages charismatiques mais pas plus qu'ailleurs, des liens d'amitié profonds mais pas très originaux, etc.
Conclusion, Danmachi est une série normale ; elle peut être agréable à regarder mais elle est loin d'être révolutionnaire.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2561 fois
5 apprécient

Autres actions de Jules Trevissac Dungeon ni Deai o Motomeru no wa Machigatte Iru Darouka: Familia Myth