👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Une série assez juste dans l’ensemble, avec des personnages d’origines différentes, dont les objectifs ne sont pas forcément compatibles.
Seul le personnage du fils allemand, provocant, sonne faux, de par son comportement inexplicable.
La vision générale est pro-intégration, et dénonce en passant plusieurs injustices : la lenteur administrative, l’immigration-business dont profitent des investisseurs privés, ou encore les passeurs sans scrupules capable de tout.
Sinon, il manque quelques images sur les conséquences de l’afflux de migrants dans les villes de transit (comme Calais), du mécontentement des habitants et des votes nationalistes qu’ils engendrent, d’un côté comme de l’autre de la Manche. Les parcours croisés restent néanmoins bien pensé, et permettent d’avoir une vue d’ensemble du « problème » de l’imigration, et notamment de l’enchainement d’épreuves auxquelles sont confrontés les migrants.

Cette mini-série (6 épisodes) reste une belle initiative, réalisée en multilingue (français, allemand, anglais, arabe, grec, …) un projet trans-nationnal, du typique d’Arte.

aldanjack
8
Écrit par

il y a 3 ans

1 j'aime

Eden
aldanjack
8
Eden

Critique de Eden par aldanjack

Une série assez juste dans l’ensemble, avec des personnages d’origines différentes, dont les objectifs ne sont pas forcément compatibles. Seul le personnage du fils allemand, provocant, sonne faux,...

Lire la critique

il y a 3 ans

1 j'aime

Eden
Caine78
7
Eden

Paradis perdu

J'avais un peu perdu de vue Dominik Moll : le voir à la tête d'une série très loin de son univers habituel avait de quoi surprendre. Pourtant, c'est sans doute ce qu'il y avait de mieux à faire...

Lire la critique

il y a 2 ans

1 j'aime

Les Gazelles
aldanjack
7
Les Gazelles

qui n'a jamais envisagé de tout plaquer ?

Une affiche teintée de rose et 5 filles sur l'affiche : La cible est clairement identifiée : les femmes. L'héroïne se lance dans la grande aventure du célibat, une expérience avec des hauts et des...

Lire la critique

il y a 8 ans

12 j'aime

Terre des ours
aldanjack
6

Ce film m'a donné envie de sushis

Très gros casting sur ce film avec des acteurs très investis. D'abord l'ours brun rachitique, qui pour les besoins du personnage s'est privé de nourriture pour rentrer dans le rôle de l'ours qui sort...

Lire la critique

il y a 8 ans

9 j'aime

Le Discours d'un roi
aldanjack
8

La critique d'une orthophoniste : osez bégayer !

Dès les premières minutes du film, le sujet est posé : tiens, un homme qui a du mal à parler. Je dirais même qu’il bégaie. Tiens, ce n’est pas comme si je venais de terminer ma journée...

Lire la critique

il y a 11 ans

9 j'aime

2