Alice in Disneyland

Avis sur Emily in Paris

Avatar sonicdream
Critique publiée par le

Allez, avec une grosse grosse dose d'humour et un sens du 5eme degré bien développé, il est possible de visionner cette série (quand on est français) comme on visite Disneyland (quand on n'est pas trop neuneu): on sait que tout est fake, qu'on est dans le temple du cliché rose bonbon, mais allez on en profite, on rigole et on secoue la tête en se disant: quand même, ces américains, ils ont peur de rien.

Cette série a donc dû être griffonnée vite fait par un sex(and the city)agénaire qui a dû effectuer un stage à Paris dans les années 80: tous les clichés sont archi-éculés, pas tous faux, mais vieillots, vus et ultra revus... Bon c'est peut être ce qui définit un cliché me direz-vous, mais on est à cent mille lieues de la vision beaucoup plus actuelle et réaliste de Paris dans "the Eddy", autre série Netflix récente.

Sinon la petite Collins fait le job tambour battant (ha ha), est presque de tous les plans et a vidé les 5 étages de fringues et accessoires du Printemps et des Galeries, ça fait passer le temps, et puis Philippine Leroy Beaulieu est quand même irrésistible en méchante exécutive woman parisienne.
Ha et aussi on apprend que le Chardonnay est le vin du petit déjeuner en France, et que tout le monde fume tout partout(comme dans les 80's donc!).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 830 fois
6 apprécient

Autres actions de sonicdream Emily in Paris