Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Un soap opera hip-hop addictif

Avis sur Empire

Avatar Sadana
Critique publiée par le

Une série musicale hip-hop avec une bande originale signée Timbaland ? Il n'y avait pas besoin de m'en dire davantage pour que j'aille immédiatement tester Empire, cette série qui arrive à peine sur nos écrans français à l'heure où j'écris cette critique. On m'a bien vendu le produit, et j'avais bon espoir que Empire redore un peu l'image qu'ont les séries musicales. En effet, nombreux sont ceux qui boudent le genre à cause de bêtises pour adolescents à la Glee (ils n'ont visiblement pas vu Smash...).

Curieusement, j'ai été déçue par les premiers épisodes. Tout d'abord parce que Empire, c'est un soap opera, donc : argent, vengeance, trahison, arrivisme, jalousie, caricatures de bourgeois, multiples histoires sentimentales, etc... C'est vraiment, vraiment pas ma tasse de thé. L'intrigue qui tourne autour de l'héritage de Lucious Lyon est en soi peu intéressante. Machin va d'abord être du côté de Truc, puis comme Truc va lui faire un sale coup il va finalement rejoindre Chose pour comploter contre Truc.
Mais ce qui m'a d'abord le plus insupportée, c'est la panoplie de personnages détestables qu'il y a dans cette série, à commencer par le personnage principal lui-même, Lucious Lyon, narcissique et manipulateur. C'est simple, on ne désire qu'une chose : qu'il finisse par mourir. Hakeem, son dernier fils, n'est rien d'autre qu'un gosse de riche qui se prend pour un gangsta, et André, l'aîné, envie ses frères d'êtres plus aimés que lui. Et je ne parle pas de cette pimbêche d'Anika, ou encore la femme d'André dont le nom m'échappe...

Et pourtant, j'ai finalement fini par aimer cette série. Tout d'abord parce que en tant que série musicale, il faut reconnaître qu'il y a du niveau, et on ne pouvait pas en attendre moins de Timbaland aux commandes. Jussie Smolett (Jamal) et Yazz (Hakeem) sont de jeunes chanteurs plein de talent que j'ai eu du plaisir à découvrir ici.
Si les personnages antipathiques sont nombreux, certains arrivent à sauver la série. Cookie Lyon, la mama black qui s'habille en panthère, est à elle seule une bonne raison de regarder Empire : parce qu'elle est drôle, parce qu'elle est géniale, parce que sa répartie est magnifique, parce que c'est Cookie ! Jamal le cadet, prodigieux artiste qui a une relation compliquée avec son père du fait de son homosexualité, est également très sympathique. Et même si on déteste Lucious, on ne peut s'empêcher d'admirer par moment son intelligence. Les acteurs jouent tous très bien, rien à dire là-dessus.
J'ai trouvé que l'intérêt de la série augmente vraiment au fur et à mesure que celle-ci avance. La saison 2 est nettement meilleure que la saison 1, avec ses personnages névrosés qui gagnent en profondeur et qui deviennent ainsi de plus en plus passionnants. Les rebondissements sont bons, on ne s'ennuie pas une seule seconde et on veut sans cesse voir la suite.

Voilà. Même si ce n'est qu'un soap opera de plus, Empire est un soap opera bien réalisé et possède un charme indéniable. Haute addiction garantie.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 485 fois
2 apprécient

Autres actions de Sadana Empire