Baka

Avis sur Erased

Avatar Oriane
Critique publiée par le

M'étant récemment plongée dans les anime avec Death Note, j'ai décidé de continuer sur ma voie. Dur de passer après Death Note. D'ailleurs j'ai pris quelques mois pour passer à autre chose, éviter de comparer. Erased avait en théorie tout pour me plaire : une série courte à base de voyage temporel, un héros qui retrouve ses amis d'enfance et tente d'empêcher la mort d'une camarade... Il était donc en tête de ma liste.

Pourtant, dans la pratique... Ce n'est pas vraiment ça. C'est mignon et il y a pas mal de bons moments, mais ça manque de conviction et de structure. Déjà, ce que j'aime dans les histoires impliquant des voyages temporels, c'est qu'il y ait une réflexion derrière, des complications, des paradoxes, un héros qui se retrouve perdu et dans un point de non-retour. De Retour dans le Futur à Life is Strange en passant par le Retourneur de temps dans Harry Potter, c'est vraiment ça que j'aime. Je n'aime pas quand les auteurs utilisent le voyage dans le temps juste comme prétexte pour que le héros se retrouve dans une situation donnée, mais que concrètement ça ne change rien. Exemple ici : Satoru revient et change pas mal de choses, il échoue et Kayo meurt quand même la journée suivante, et de retour dans le futur, absolument RIEN n'a changé excepté la date de la mort de Kayo ? L'effet papillon, tout ça ? (alors oui ce côté a sûrement été exagéré dans beaucoup d'autres œuvres, dont celles que j'ai citées au-dessus, mais je ne peux pas croire que Satoru n'ait pas changé au moins quelques petits détails de sa vie)

Au niveau de l'enquête en elle-même, c'est très bancal. Déjà l'identité du meurtrier m'a beaucoup déçue, on s'y attendait forcément, vu le peu de personnages présents. Et c'est dommage vu le rôle que celui-ci joue tout au long de l'histoire. Ensuite, Satoru est juste débile. Au lieu de rechercher le meurtrier, il cherche à protéger les victimes. Donc c'est quoi son plan, devenir pote avec tous les enfants de la ville pour que personne ne soit en danger ? Donc à aucun moment, aucun élève ne se retrouvera seul ? Joyeux.

Puis il y a plein de détails juste bizarres, inexpliqués et complètement random :
- Les « rediffusions » initiales de Satoru ne servent à rien dans l'intrigue. Qu'il se retrouve soudain sans raison dans le passé n'aurait pas été surprenant, beaucoup d’œuvres utilisent déjà ce procédé.
- Comment la mère de Satoru reconnaît-elle le meurtrier ? Il me semble bien qu'on ne voit pas son visage justement... Et pourquoi vient-il la tuer, faire accuser Satoru, tenter de tuer Airi... ? Ca paraît bien inutile.
- Le passage dans le présent est inutile aussi. Sa vie de livreur de pizza, sa collègue, on s'en fout un peu... Puis le seul moment où il y revient ne sert à rien, il n'obtient aucune info sur le meurtrier.
- Pourquoi se souvient-il soudain de cette histoire de meurtres en primaire ? Un truc comme ça, je pense que ça traumatise pas mal d'enfants, et ça m'étonnerait qu'il ait juste mis ce souvenir de côté, d'autant plus qu'un de ses meilleurs amis a été tué, et un autre de ses amis a été accusé.
- Et pourquoi ne pense-t-il qu'à Kayo ? Qu'il ait envie d'empêcher cette tragédie, c'est bien normal, mais pourquoi juste Kayo ? Ok il l'a vue la nuit précédant le meurtre, elle le fascine parce qu'elle lui ressemble un peu, mais il y a d'autres enfants qui ont été victimes, notamment son meilleur ami...
- Pourquoi reste-t-il focalisé sur les dates et les événements comme ça ? C'est évident que si Kayo est encore vivante après le 2 mars, il est quand même possible qu'elle meure plus tard, le meurtrier n'a pas un plan précis, il agit à l'instinct. Et c'est évident que s'il sauve Kayo, un autre enfant peut être en danger.

Puis cette fin... Non, elle est juste super frustrante. Alors d'accord c'est pas un happy ending cliché mais c'est ce que j'aurais voulu pour une série comme ça. Là, manquer de se faire tuer par le prof, rester dans le coma pendant 15 ans, se réveiller et avoir manqué une partie de sa vie (même si techniquement il a gagné trois ans), retrouver ses amis qui ont fait leur vie sans lui, sans que personne ne sache la vérité, puis faire arrêter le prof comme ça... Non, il y a quelque chose qui me dérange dans cette fin. Puis pourquoi nous mettre tant d'espoir avec Kayo pour qu'elle finisse mariée avec son copain finalement ?

Bon, maintenant que j'ai bien craché dessus, parlons quand même des bons points, parce que dans l'ensemble j'ai bien aimé quand même. Pour moi le cœur de la série c'est les relations entre Satoru et ses amis, et Kayo. Le voyage dans le passé et les meurtres ne sont qu'un prétexte à une jolie histoire d'amitié. Vraiment, les moments passés avec Kayo, ses amis, sa mère, les élèves, le prof (oui même lui), sont les meilleurs, ces moments où il ne pense pas à les sauver mais bien à profiter de leur présence.

J'aime particulièrement les personnages de Kayo, Kenya et sa mère. On se demande d'abord si Kayo est juste craintive ou si elle n'en a vraiment rien à faire de Satoru, mais la voir s'ouvrir petit à petit fait plaisir à voir. Kenya et son intelligence auraient pu être davantage exploités, je pense même que s'il avait dû dévoiler son pouvoir à quelqu'un, ça aurait bien été Kenya. Sa mère est attentionnée, rusée et compréhensive, elle arrive toujours à l'aider et l'amour mutuel qu'ils se portent est touchant (surtout de la part de Satoru qui l'a vue mourir donc qui sait à quel point cette relation est fragile).

Je trouve ça dommage que la série n'ait pas été plus longue et ne se soit pas davantage focalisée sur les amitiés (surtout la fin avec les deux autres filles, ça aurait vraiment été intéressant de voir ces nouvelles amitiés se construire). Puis au niveau du voyage temporel, les choses se déroulent un peu trop facilement pour lui (seulement deux voyages dans le passé pour mettre tout le monde en sécurité, j'aurais préféré une histoire où il se rend compte qu'il ne peut pas sauver tout le monde, à moins de trouver le coupable).

En conclusion, série agréable à regarder dans l'ensemble mais très frustrante, notamment sur les trois derniers épisodes...

Update : J'ai lu le manga, qui va un peu plus dans les détails, donc certains défauts et choses inexpliquées que j'ai citées en-haut sont clarifiées. Ca ne veut pas dire que je cautionne tout mais je comprends mieux où l'auteur voulait en venir.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 186 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Oriane Erased