La ville d'où j'ai disparu.

Avis sur Erased

Avatar GalaxKing
Critique publiée par le

Avant toute chose je vais spoiler donc si vous lisez ma critique assurez vous d'avoir vu Erased ou alors d'être persuadé que le spoil ne vous gène pas .

Ok aujourd'hui je m'attaque à un gros morceau.
Et oui car je vais critiquer Erased. Comme tu peux te douter à la note que j'ai mis je considère Erased comme à voir absolument. Pour moi c'est un chef d'œuvre. Erased n'est pas parfait mais c'est un chef d'œuvre. Je vais d'abord expliquer les défauts de Erased pour que vous puissiez comprendre pourquoi je ne peux pas lui mettre un 10/10 très objectif. Ensuite j'exposerai les qualités. Je sais que le plan dialectique de base est thèse-antithèse-synthèse mais bon. Je ne suis pas en pleine épreuve de philo et vous non plus donc pour aujourd'hui laissez moi faire antithèse-thèse-synthèse. Petit conseil pour lire ma critique : Je ne suis pas écrivain donc essayez de vous concentrer sur le fond et non la forme. Dès a présent je vais vous exposer les défauts de Erased :

  • Je commence par son plus grand défaut dont découlent beaucoup d'autres. Erased est trop court. La vous vous dites mais c'est pas un défaut ça, mieux vaut privilégier la qualité à la quantité. Sauf que pour Erased sa courte durée ne joue pas en sa faveur. En effet pour moi, les 9 premiers épisodes sont excellent scénaristiquement parlant. Globalement le sauvetage de Kayo Hinazuki est parfaitement raconté. Mais une fois Kayo sauvé, le principal objectif du spectateur c'est de connaitre l'identité du tueur ( même si la plupart des gens ont sans doute déjà deviné de qui il s'agit à ce moment la). Et la on se dit, comment l'anime peux se finir en 3 épisodes ? Je veux dire comment l'anime peux se conclure en si peu de temps ?. Il ne va pas y avoir 3 épisodes juste pour découvrir ( ou confirmer si vous êtes perspicaces ) et inculper le tueur ? Pour moi ce manque d'épisodes justifie donc le fait que la fin ne soit pas au niveau du reste ( la fin reste bonne mais pas excellente ). Je sais que le studio doit faire du profit sur son œuvre. Restreindre la durée de la fin pour du profit ne me gênerait pas si le début de Erased n'était pas si incroyable. Et oui Erased est ce genre d'anime tellement bon que le moindre défaut est mis en évidence par le fait que le reste est parfait. Le défaut suivant est intrinsèquement lié à celui-ci mais bon.

  • La fin de Erased est bâclé. Bah oui si le rythme est parfait au début mais que l'anime doit respecter un format 12 épisodes alors que compte tenu le contenu du manga, l'anime aurait pu faire 15 épisodes facile. Logiquement le rythme de la fin doit être accéléré et donc le réalisateur à du retirer du contenu pour son adaptation. Dommage car c'est à la fin du manga qu'on en apprends beaucoup sur la psychologie du tueur. C'est à la fin que la morale arrive. La fin est censé faire oublier les petits défauts du début, mais la paradoxalement ce sont les 9 premiers épisodes qui sont censés faire oublier les défauts de la fin. En soi c'est pas grave car la psychologie du tueur est quand même un peu expliqué grâce à la métaphore du fil de l'araignée. Mais bon je me dis que 3 épisodes de plus n'aurait pas fait de mal.

  • Kayo à un enfant avec Hiyomi ?! Y'a que moi que ça choque ? Non parce que les 2/3 de l'anime se résume quand même au sauvetage et à la relation entre Kayo et Satoru. Bon y'en a qui vont me dire, oui mais mettre les deux en couple ça aurait été du fan service, t'es jamais content machin. ( oui cet argument est beaucoup moins objectif que les autres et je l'assume ) En soi mettre Kayo en couple avec quelqu'un d'autre que Satoru n'est pas si bête. Oui il avait 29 ans dans le corps d'un enfant donc techniquement ça aurait été un peu bizarre. Et oui la définition d'un vrai héros c'est qu'il est prêt a faire tous les sacrifices pour ceux qu'il aiment. Oui le fait que Kayo soit avec quelqu'un d'autre que Satoru est plus logique. Mais alors pourquoi Hiyomi putain ? Je veux dire l'intérêt de ce personnage est quand même proche du néant absolu. Donc pourquoi le deuxième personnage le plus travaillé de la série a un enfant avec un personnage dont le charisme dépasse à peine celui d'une huitre ? Pourquoi ne pas l'avoir mis avec Kenya par exemple. Non mais pour moi ça aurait été beaucoup plus logique. Je veux dire c'est Kenya qui a aidé Satoru à sauvé Kayo. C'est à Kenya que la relation Satoru-Kayo tenait le plus à cœur ? Je suis pas la pour tirer sur l'ambulance mais Kenya à quand même beaucoup plus de charisme que Hiyomi. Bon c'est pas un vrai défaut mais svp donnez moi votre avis la dessus.

Maintenant on va passer aux qualités.

  • Le scénario de Erased est très intéressant. Les qualités d'un bon scénario pour moi c'est qu'il doit être simple simple et direct. Ça ne veut pas dire que l'histoire ne peux pas être compliqué. Ça veut dire qu'il ne doit pas y avoir de failles dedans. Dans Erased je n'ai vu aucune faille et pour une œuvre qui parle de voyages temporels, c'est très rare. Aussi pour moi un bon scénario doit aborder des thématiques sérieuses. On est quand même sur un anime qui parle d'enfants battus, de meurtres et d'amour. C'est ça qui est beau avec cet anime, on est tout le temps divisé entre de la pure poésie et de la violence. On alterne entre des moments ou on se dit que c'est trop choupi, et bim 2 minutes plus tard on trouve ça trop triste. La ''pseudo-mort'' de Satoru est horrible. Déja parce qu'il ''meurt'' mais surtout parce qu'il ne mérite absolument pas ce qui lui arrive. C'est con à dire mais si l'accident de Satoru est aussi marquant, c'est parce qu'il a sauvé tout le monde avant. Il part tel un héros, perds 15 ans de sa vie, ''perds son amour d'enfance'', perds tout ce qu'il a mis 18 ans à construire en 30 minutes. Et c'est ça un vrai héros, c'est quelqu'un qui a le sens du sacrifice. Quelqu'un qui se met en danger pour ceux qu'il aiment. Et c'est d'autant plus émouvant quand on se dit que Satoru est ''tué'' par la personne qu'il considérait comme son père. Bref Satoru nous rappelle la définition d'un vrai héros dans un média ou les héros ne se sacrifie jamais vraiment. ( bon il y'a d'autres exceptions et heureusement). Dans les shonen classiques, les héros ne meurent jamais vraiment. Disons qu'ils se réincarnent. Goku est ressuscité 2 fois, les Joestar se passent le flambeau de génération en génération, Naruto et Luffy ne meurent jamais vraiment. Et je ne dénigrent pas ces animes. Mais disons que parfois ça fait du bien de changer l'ordre des choses. Oui j'ai 18 ans, je ne suis plus vraiment le public cible de ces animes mais j'en gardent un bon souvenir. Bref Erased c'est un scénario net et sans bavure il y'a un petit bémol pour la fin mais bon moi je trouve que c'est un peu cracher dans la soupe et j'en ai déjà parlé au-dessus.

  • La je vais parler de la plus grande qualité de Erased. Il s'agit de ces personnages. Globalement ils apportent tous quelque chose à l'histoire. Et c'est ça le plus important ! Certains diront qu'il y' a des personnages sous développés comme Kazu ou Osamu. Mais honnêtement, en 12 épisodes ce n'est pas possible de créer une back story pour tout le monde. Surtout que les deux personnages principaux sont tellement bien développés que je me dis que si on s'était plus focalisé sur les autres, l'anime aurait perdu de sa superbe. Et puis je ne compte pas le nombre de perso incroyables qui se cachent dans cette série. En fait si je vais les compter. Satoru, Kayo , Sahciko, Airi, Kenya, Gaku et même Jun Shiratori ! Je vais parler des personnages principaux seulement pour pas que ma critique devienne une encyclopédie. Disons juste que certains personnage principaux du manga game n'arrivent même pas à la cheville de beaucoup de personnages secondaires de Erased. hmm hmm Midoriya. Ok je commence avec Kayo Hinazuki ( honneur aux dames ). Petite fille battue par sa mère et son beau-père, elle s'enferme dans le personnage de la fille impassible et détachée pour moins souffrir. Mais ce rôle est bien trop dur à tenir pour une enfant de 11 ans. Je dirais que sa plus grande qualité, c'est sa clémence. Malgré les traitement horribles que sa mère lui fait subir, elle ne lui voue pas une haine à la hauteur de ce qu'elle doit endurer. Bien sur ce n'est pas une folle histoire d'amour entre les deux. Mais elle n'a jamais souhaité qu'il arrive du mal à sa mère. Tout ce qu'elle veut, c'est partir. Partir sur une ile lointaine d'un pays lointain. Etre seule et se sentir légère quand elle penseras à la ville d'où elle à disparu. C'est beau quand même. Globalement ce personnage est génial. Satoru quand à lui est un raté. Du moins c'est ce qu'il pense de lui au début. Mais on apprendra vite que c'est un homme au cœur noble, prêt à faire tous les sacrifices. Et il a beau être maladroit, ce ne sont pas les résultats qui font un véritable justicier mais ses intentions. Il à quand meme sacrifier 15 ans de sa vie pour protéger ceux qu'il aiment. Satoru est un personnage principal réussi dans tous les sens du terme. A l'instar d'un Kirito trop cheaté qui survit à la mort et qui défonce tout le monde pour entretenir son harem, Satoru est humain. Bref, les personnages principaux sont intéressants et certains personnages secondaires le sont aussi. Oui il y'a quelques copains de Satoru sous-développés mais comprenez aussi que le format 12 épisodes est assez contraignant.

  • Une bande son magnifique. Franchement à ce niveau la rien à dire. Chaque musique correspond bien à la situation. Elles ont toutes ce coté retour en enfance. Certaines expriment de la nostalgie pour cette période trop courte et d'autre expriment de la mélancolie. Non pour le coup je pense que c'est très compliqué de critiquer les musiques d'Erased.

  • Pareil pour l'animation, c'est clean. Pour ça A-1 Pictures est assez irréprochable en fait.

Bref Erased c'est génial. C'est court mais intense, vous n'aurez jamais envie de vous arrêter. Bon dès fois on est bien obligé mais disons que si vous faites pause pendant le visionnage, c'est qu'il y'a forcément une contrainte extérieure. Entre cette ambiance thriller du début à la fin et ce coté enquête/''romance'' c'est un flot d'émotions qui j'en suis sur, vous subjugueras autant que moi. Cet anime ne pourras pas vous satisfaire sur tous les points mais je peux vous assurer que vous passerez un bon moment en le visionnant et ce quelque soit votre âge.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 227 fois
3 apprécient

GalaxKing a ajouté cet anime à 10 listes Erased

Autres actions de GalaxKing Erased