C'est bidon, mais bon...

Avis sur Esprits Criminels

Avatar krawal
Critique publiée par le

Le pitch est gland. Simplement. Tout comme la série CSI qui exploite le filon de la police scientifique, Esprit Criminel se contente de son art du profiling pour appréhender ses coupables.

Entendez par là que là où les méthodes traditionnelles ont échouées, les psy-flics de cette série parviennent à dresser un portrait précis des caractéristiques du tueur afin de déterminer sa motivation, son plat préféré, et bien évidemment son lieu d'habitation. Balaise car ce portrait est pourtant toujours le même : un homme blanc de 30 ans frustré dans son boulot ou inversement, subissant une humiliation professionnelle.

A partir de là, on a les passages obligatoires, comme le profil d'un des experts avec un fond vert. Ou, l'arrestation très musclée façon SWAT, défonçage de porte et flingue sur la tempe pour le finish. Oui, c'est paradoxal de cerner un individu jusqu'aux tréfonds de son enfance grâce à la psychologie, mais de ne pas parvenir à l'appréhender sans faire voler en éclat sa maison avec le GIGN.

Enfin bon, voilà c'est bidon, mais vu que c'est américain, on assure le minimum syndical, et ça fonctionne pas trop mal. On finit par accrocher (un peu) à ces profils très caricaturaux (le nerd qui connaît tout star trek, le black bogosse ténébreux, le patron taciturne en plein divorce,...) et ça se mate très bien un samedi soir de pluie.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1360 fois
12 apprécient · 6 n'apprécient pas

Autres actions de krawal Esprits Criminels