I'm Morgan fuckin' Freeman and this is the beginning of the third act

Avis sur Euphoria

Avatar alb
Critique publiée par le

Maintenant qu'HBO a massacré la dernière saison de sa série phare (avec tout le respect que j'ai pour GoT), ce qui est cool ce que la chaine américain va pouvoir retourner à ce qu'elle sait faire de mieux : du drama US pur et dur. Prendre un milieu, une période, et plonger des personnages à l'intérieur, pour voir ce que ça fait quand on bouge les ficelles des marionnettes.

Euphoria est présentée comme la première série teenager HBO, je dirai plutôt que c'est la première série HBO avec des teenagers, car à part le casting on retrouve tout ce qui constitue la marque de fabrique du network au slogan non officiel "Its Not Porn, Its HBO" : du cul certes, mais une histoire prenante qui prend son temps pour se raconter, des scènes minutieusement écrites, racontées et jouées.

Alors certes les amours d'high school, le méchant quaterback, la pompom girl nunuche, la jolie fille insécure abusée, le bal de fin d'année, les beuveries, c'est du vu et revu, mais on hésite vraiment ici à aller assez loin dans le mal, à creuser les sillons, et à défaut d'une réflexion très poussée, l'émotion et l’énergie sont là.
Une série qui ringardise déjà "13 reasons why".

Le casting parlons en, toutes les actrices sont formidables, pleines d'énergie, portées par une bande son mélant Labrinth et Beyoncé excusez du peu.

Si elle ne détrônera pas les meilleures séries au panthéon HBO, il s'agit d'un joli feu d'artifice à mettre à ajouter à son actif.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 150 fois
0 apprécie · 1 n'apprécie pas

Autres actions de alb Euphoria