UNE TORTURE

Avis sur Eurovision Song Contest

Avatar Ketchoup
Critique publiée par le

Qu'est-ce que l'Eurovision?
Un gloubi-boulga mondial, un schmilblick international, un festival du ridicule et de l'absurde qui a lieu chaque année. (remarquez, je n'ai pas osé y associer le mot "musique")
Et pourtant je le regarde chaque année. En tout cas, j'essaye ^^
Parce que cet enchaînement de chansons tout à fait indigeste constitue une telle torture visuelle et auditive que vous aurez tôt fait de vous abstenir d'une telle abomination.

Si certains bons morceaux peuvent se cacher durant les 39 prestations de la finale, le cerveau humain n'est pas fait pour supporter une telle surcharge auditive.
Et les commentaires français de Stéphane Bern et de (insérez un nom) ne facilitent pas les choses.

Sur le papier, ça avait pourtant l'air d'être une bonne idée. Réunir des artistes musicaux venus de différents pays allant de l'Islande, l'Australie, l'Israël, la Bulgarie, San Marino (c'est où ça?) etc.
Cela promettait un beau mélange.
Force est de constater que l'on ne parle pas d'une salade de fruits et de légumes, mais bien d'une diversité d'hommes et de femmes (les femmes sont les légumes). Et souvent dans le cas présent, ça ne ressemble à rien. Chanteurs, musiciens, présentateurs, techniciens, managers, spectateurs, mannequins... Autant de personnes inconnues qu'on ne sait pas vraiment ce qu'elles viennent faire ici et qui peuvent devenir les stars de l'émission pendant 1 minute.

Si vous avez survécu à la première grosse partie, attendez-vous au meilleur: LE COMPTAGE DES POINTS!
Sans doute la partie la plus intéressante. Un comble pour une émission dite musicale ^^
Ce doit être le seul moment de la vie avec la coupe du monde où on se retrouve avec l'esprit chauvin sinon on peut aussi revendiquer fièrement ses origines.
Si avec une carte géographique en main et les autres années en mémoire, on peut facilement deviner quels seront les votes du jury pour chaque pays.
Lorsqu'on arrive aux votes du public, le suspense est à son comble.
On assiste à des remontadas de points historiques. Des pays auxquels on aurait même pas misé un kopeck se retrouvent dans le haut du classement. Et on comprend qu'on peut acheter les votes des jury mais qu'on ne peut pas acheter ceux du public. On a peut-être dépensé 3 euros par SMS, on atteint toujours le bonheur absolu lorsque notre candidat gagne le concours. Même si on ne s'en rappellera plus le lendemain.
Et c'est toujours aussi drôle de retrouver le Royaume-Uni et l'Allemagne en bas du classement ^^

Le pire dans cette histoire, c'est que le pays gagnant doit organiser l'édition prochaine de cette fantasmagorie...

Et si en plus des pseudo-concours, vous aimez les OVNI filmiques, je vous recommande
Eurovision Song Contest avec la radieuse Rachel McAdams

Voilààààà! Voilààààà! Voilààààà! Voilàààààààà! Voilà c'est finiiiii! ♪♪♪

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 322 fois
22 apprécient

Autres actions de Ketchoup Eurovision Song Contest