Regardez Freeks and geeks

Avis sur Everything Sucks!

Avatar lordwraith
Critique publiée par le

Années 90, définition: décennie qui m'intéresse dix fois moins que les années 80, alors que cette fois-ci j'y suis né

Everything sucks est une série qui de base ne me tentait pas plus que ça. Faut dire qu'on s'éloigne d'un univers qui pourrait m'intéresser. Et puis finalement, pourquoi pas?
Y a pas à dire, les acteurs jouent bien, et la direction d'acteur a fait son taff. Chaque personnage, de même, est bien écrit et sert l'histoire. Globalement, côté technique, la série est bien foutue.
Néanmoins, c'est plus dans ses intentions que ça coince. Faire une série sur une base de teen movie, c'est pas évident, surtout quand dans la même période, Stranger things tient admirablement ce rôle.
On y retrouve les codes: un club avec des gens à part, une BO orientée pop-rock, une ou des soirées, et un décor scolaire. Mais au -delà de ces codes, Everything sucks sonne faux pendant la moitié de la saison. Les scénario auraient pu présenter de l'intérêt, mais sont alors desservis par des mécaniques narratives maladroites. On se retrouve souvent gêné, surtout pour les tout premiers épisodes.

Dès l'épisode un, on sent pourtant une volonté de bien faire, avec certaines scènes déjà mémorables, mais pourtant bloquées au milieu de ce qui s'apparente parfois à de la soupe fade. Certes, au fil du temps, la série s'améliore et le fil narratif devient intéressant. Le rapport entre les protagoniste est particulièrement bien développé, et la manie de présenter à chaque épisode des moments de joie et de tristesse pour différents personnages offre un contraste amusant qui résume assez bien la vie d'un adolescent, cela de manière intemporelle.

En conclusion, everything sucks n'est pas à jeter. Certaines mécaniques narratives sont encore très clichés, on ressent parfois un certain malaise devant le déroulement de l'histoire, mais l'émotion est au rendez-vous, et on s'attache aux personnages et à leurs tracas.
Sous de nombreux aspects, il est amusant de noter une ressemblance frappante avec Freeks and geeks: deux mondes à part qui se rencontrent et finissent par s'apprécier, des ados perdus dans leur passage vers l'âge adulte, des histoires de coeur assez pertinentes (et originales dans le cas d'ES!), une décennie culte et un arrêt prématuré. Mais là où la fin prématurée d'Everything sucks sert à merveille une histoire qui se suffit avec ses 10 épisodes, Freeks and Geeks aurait mérité une prolongation. Car Freeks and geeks, c'est everything sucks en mieux.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 132 fois
Aucun vote pour le moment

lordwraith a ajouté cette série à 1 liste Everything Sucks!

Autres actions de lordwraith Everything Sucks!