👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Des jolies filles, des idées, du gnangnan

Note : je n’ai vu que la premiere saison et changerais ma critique si la suite le justifie a mes yeux

LES PLUS :


  • des jolies filles par dizaines. « It’s raining women, hallelujah ! »


Fairy tail est souvent critiqué pour ses paires de seins énormes visibles 50 fois par épisodes, et est considéré en cela comme « sexiste ». Je dois dire que je trouve ces critiques déplacées, sachant qu’il est le seul copieusement critiqué pour son rapport a la femme, dans une mer de mangas et d’animes qui ont un rapport plus que douteux... aux gamines de 10 ans. La au moins, ce qui apparait a l’écran, c’est des femmes adultes. Pas des gamines de 10 ans qui ont des histoires d’amour avec des hommes de plus de 20 ans comme elaine et ban dans 7 deadly sins (qui reste un tres bon anime), ou comme dans quasiment tous les autres mangas. Pas encore, comme dans beaucoup de mangas, des filles qui ont clairement 7 ans, avec des seins enormes pour camoufler leur tete de gamine et leur petit corps inachevé, et qui sont déclarées comme ayant 20 ans pour eviter de se faire traiter de pédophile. Bref, dans un autre contexte, j’aurais pu entendre les critiques sur l’omniprésence des gros seins, mais dans un milieu miné par la pédophilie qui laisse tout le monde de marbre, c’est quand meme un comble.

Ensuite, pour parler directement de fairy tail et de son rapport aux femmes... oui il y a des seins a la tonne qui passent dans les épisodes. Mais le rapport aux femmes de fairy tail ne se résume pas a ca. Premierement, je ne vois pas ce que de gros seins ont de sexiste. Ca montre les gros seins comme une norme ? Ne soyons pas idiots, on est parfaitement conscients de regarder une fiction. Tout comme lorsqu’on y voit des hommes tres musclés, de la magie, des talents extra ordinnaires ou des chats qui parlent. C’est surement un fantasme de la part de l’auteur, rien de bien méchant.

Ensuite, pour ce qui est de l’argument « ca réduit la femme a l’etat d’objet sexuel »... Je suis en complet désaccord. Dire cela signifie qu’une femme ne peut a la fois etre sexy selon certains critères, et intelligente / avoir un bon fond / une personnalité interessante. Les femmes de fairy tail ne sont pas juste sexy, elles sont aussi très belles, charmentes, souvent intelligentes, aux caracteres et aux personnalités très variées. Et oui c’est très appréciable et agréable pour un homme. Pourquoi l’appreciation de femmes pour un homme devrait toujours être une honte, la ou les femmes peuvent regarder des twilight et autres avec des beaux hommes qui les font fondre / des hommes ultra musclés comme le loup garou de l’histoire, sans se faire traiter de perverses ? J’aime les jolies femmes, j’aime les femmes aux personnalités intéressantes, j’aime aussi les femmes sexy, charmentes, et je suis servi avec ce manga.

Ainsi, on peut apprécier la beauté des femmes, la joie de vivre et l’entrain de lucy, le charme mystérieux et la complexité du personnage d’erza, la solitude et la « folie » certes, mais aussi la chaleur et la tendresse de jubia, et j’en passe. La ou ce manga passe parfois pour une oeuvre perverse, c’est a mes yeux plus une ode aux femmes qu’autre chose. On peut sentir que l’auteur les aiment dans leur entièreté et dans leur diversité de personnalité.

De plus, mis à part pour erza (en partie seulement, elle reste un personnage complexe), les femmes de fairy tail sont toutes féminines. On ne tombe pas dans l'habituelle mode occidentale du "il n'existe aucune différence entre les sexes", voir, du "le mieux, c'est quand les sexes s'inversent". En effet, dans tous les films français, américains etc, on nous met toujours en avant comme modèle une femme ultra forte et dominatrice, et des hommes qui courent après en rampant pour supplier la fille de bien vouloir s'intéresser à eux. Comme dans tous les disneys actuels, les pixars etc, mais aussi comme les films et séries divers et variés. La femme devient une caricature maladroite de ce qu'était avant l'homme, et l'homme une caricature ratée et à côté de la plaque de ce qu'était avant la femme. Je dis "ratée" car tout n'est qu'une question de dominant soumis. Dans fairy tail, on a des femmes féminines (de manière exagérée je l'avoue) et des hommes masculins. Les femmes, sans être soumises (cliché) sont fines, sensibles, et gardent tout ce qu'il y a de positif chez une femme. Le problème c'est que bien trop souvent, on a tendance à considérer qu'il n'y a que trois choix : soit les femmes et les hommes sont exactement pareils, soit les femmes dominent et les hommes se soumettent (perçu comme très veruteux), soit les hommes sont des barbares qui violent et tuent en masse et les femmes des pauvres victimes innocentes (montré comme contre exemple, comme pour faire peur : "si la femme ne domine pas, alors c'est la barbarie"). Là, on a des femmes et des hommes différents, sans avoir un sexe dominant et l'autre soumis. Ca fait du bien de ne plus être dans la propagande habituelle. Sauf pour erza encore une fois, mais bon, elle reste intéressante heureusement.


  • les idées foisonnantes / un monde opulant. Un autre point positif de ce manga, c’est son opulance. Ca bouge énormément, ca foisonne, les lieux, les paysages, les personnages, les dessins, tout est d’une tres grande richesse et diversité, on ne s’ennuie pas. Du moins c’est tres vrai durant les premiers episodes, un peu moins au fur et a mesure de l’avancement. Mais cet anime donne l’impression d’une aventure et d’une découverte permanente, d’un voyage, de vivre quelque chose.


LES MOINS :


  • gnangnangnan... les 3-4 premiers episodes sont bien, mais rapidement ce n’est plus que : depart a l’aventure => on découvre qu’un personnage ou un peuple cache un lourd secret => drame => rivières de sanglots => « je ne t’abandonnerais jamais ! Le pouvoir de l’amitié est trop grand ! » => on a gagné.


A la longue c’est lourd. Surtout que, encore si c’etait bien amené, si c’était fin, subtile, réfléchit, rare et justifié, ca irait ! La mort de mufasa ou de la mere de bambi par exemple, sont amenées après une longue histoire, un attachement aux personnages, une proximité, et ce sont deux drames qui servent l’histoire. Ca marque une transition. Et il y en a qu’un une bonne fois pour toute ! Dans fairy tail on dirait presque l’attaque des titans, on dirait qu’on cherche a nous arracher des larmes avec un pathos maladroit et permanent juste pour faire du drame et de l’épique. C’est tres mal mené, tres fleur bleu, tres maladroit, et ca pour le coup, ca ne varie jamais. Les dialogues semblent sortis d’un mur facebook d’une collégienne qui écrit des phrases pseudo philosophiques sur la vie en dessous d’un selfie.


  • l'habituel "kawai" permanent est à mes yeux un gros défaut, et les moments "kawai" sont malheureusement très nombreux. Mais bon, on commence à avoir l'habitude avec les mangas...


CONCLUSION :

Un énorme défaut, heureusement un peu rattrapé par une omniprésence de femmes très séduisantes et par la richesse des paysages, personnages et aventures. Dommage que l’histoire soit si répétitive et si fleur bleue. Ca aurait pu être un très bon anime, mais du coup, il est tout juste moyen.

majuse_mirolaas
6
Écrit par

il y a plus d’un an

Fairy Tail
arcanis
9
Fairy Tail

Fairy Law

(Avant toute chose, cette critique est basée entièrement sur l'anime, je n'ai pas lu le manga original. Donc je met de côté la possibilité qu'il ne respecte pas l'histoire autant que...

Lire la critique

il y a 11 ans

34 j'aime

1

Fairy Tail
MatsudaTakato
4
Fairy Tail

Shônen en boîte (Version anime)

Arrivé récemment dans le grand rayon de l'animation japonaise importée en France. Fairy Tail était le produit rêvé de tous les grands distributeurs. Quoi de mieux en effet, lors d'une période de...

Lire la critique

il y a 10 ans

30 j'aime

4

Fairy Tail
sarthasiris
3
Fairy Tail

l'otaku crasseux qui sommeille en moi

Le scénario : Natsu, fils de Dragon, a été abandonné par ce dernier lorsqu'il était petit. Au fil des épisodes il cherchera sans relâche à savoir pourquoi cet abandon. Bon... pourquoi pas ! Le souci...

Lire la critique

il y a 9 ans

24 j'aime

6

Matrix Reloaded
majuse_mirolaas
2

entre effets spéciaux, clichés et meublages de vide

Comme la majorité des suites de films, le second matrix ne déroge pas à la règle : un navet insipide à grand budget mais sans idées ni inspirations. On commence immédiatement sur des effets spéciaux...

Lire la critique

il y a 5 ans

1 j'aime

The Rain
majuse_mirolaas
6
The Rain

Milieu nul et bateau, ne lâchez pas.

La série se divise a mes yeux en 3 parties, chacune méritant une note et un commentaire propre.Début - saison 1 & première moitié de saison 2 : Pas trop mal, concept un peu original, un peu gâché par...

Lire la critique

il y a 1 an

Kung Fu Panda
majuse_mirolaas
6

Divertissant, morale nulle

Le film est divertissant, plein d’humour, varié, agréable a regarder. Ce n’est pas le film de l’année, mais il change les idées.Petit bémol (secondaire a mes yeux) : l’histoire, et surtout la morale,...

Lire la critique

il y a plus d’un an