Michel J en position latéral de sécurité.

Avis sur Fermez-la

Avatar Sachadu54
Critique publiée par le

Bonjour à tous, aujourd’hui, nous allons mettre en position latéral de sécurité, Mickael J, le grand ami de la bouffonnerie des sous-geeks et l’un des ennemis de la culture générale.

Mais avant ça, fessons les présentations.

(Attention, comme certaines de ses vidéos ont été supprimées par lui ou par You Tube, il est possible d’avoir des erreurs au niveau des dates)

Origines :

Ce triste individu a commencé sa passion de youtubeur en 2009 et passionné par la culture geek, il s’est lancé dans le jeu vidéo, les séries TV et le cinéma.

Seulement voilà, il était déjà un troll qui se regardait le nombril, ses vidéos avaient une mauvaise qualité auditive, les analyses n’étaient pas plus intéressante que celles de Doug Walker et il faisait de la provocation, ce qui lui a causé des problèmes par You Tube.

Selon la légende, Mickael J serait inscris sur You Tube pour défendre tous, MAIS VRAIMENT TOUS les films de M. Night Shyamalan.

A cette époque, ce réalisateur avait perdu la cote et Mickael J pensait (et encore aujourd’hui) que toute la planète avait une grande haine sur Shyamalan.

Mais bien sûr, ce ne sont que des inepties, le réalisateur n’était pas si détesté que ça, certaines de ses œuvres étaient seulement beaucoup moins passionnantes et les critiques négatives étaient une petite minorité de rien du tout.

En 2011, il a fait la connaissance de youtubeurs passionnés par la culture geek, ils ont ouvert une chaine du nom de Voxmakers et qui sera arrêtée en 2017.

1 an plus tard, il fait un nouveau concept ‘’Parlons cinéma’’, dont il critique sans donner de la profondeur sur des films sorti en salle et parfois sur des anciens films.

Suite au petit succès critique de ‘’The visit’’ de M. Night Shyamalan, Mickael J pense que le réalisateur est en paix avec les critiques de cinéma et il abandonne son concept.

Après ça, il sort en 2017, une nouvelle émission nommée ‘’Fermez-là’’, le but de cette émission est de remettre dans le droit chemin des gens qui ont un avis opposé à Mickael J et c’est à partir de là que les problèmes ont vraiment commencés.

Critique :

Faire de la critique de cinéma n’est pas une chose facile, même pour un youtubeur.

Quand on se lance dans ce terrain, on doit faire face aux réactions positives, mais aussi aux négatives.

On doit trouver les mots, le ton et la présentation pour attirer l’attention du public, avoir une bonne réputation et voir si le résultat un succès ou un échec.

Mais le succès peut nous monter à la tête ou l’échec peut nous faire perdre la motivation et dans les 2 cas, un critique devra évoluer d’une façon approprié pour lui et sa communauté.

Concernant le cas de Mickael J, cet individu n’a pas beaucoup grandi dans sa tête.

Comme des personnalités célèbres, il est au même niveau que Frigide Barjot ou Assa Traoré.

Des individus qui se résument en 3 mots, communautarisme, idéologie et force.

1) Communautarisme, au lieu d’être un cinéphile lambda, Mickael J a voulu s’intégrer chez les geeks pour donner sa vision des choses.

Problème, son intégration chez les geeks est un prétexte pour donner de la valeur à son image et non pour montrer une passion.

Autre problème, il n’a pas de contre-pouvoir dans ses analyses, il fait souvent des erreurs et des contradictions.

Autre problème, il n’est pas ouvert aux autres, il choisi seulement les avis qui sont en face avec sa mentalité et quand quelqu’un a un avis différent (Le cinéma de Durendal) ou lui fait des reproches d’une façon intéressante (Analgénocide), Mickael J attaque, joue la police du goût et il le fait avec des complices.

Vous l’avez compris, Mickael J divise les gens et se fiche totalement des conséquences.

2) Que serai une mauvaise personne avec de l’idéologie ?

Depuis des années, Mickael J a toujours pris un grand plaisir à massacre, injurier, rabaisser et humilier des films mal-compris, mais aussi des célébrités de cinéma qui ne sont pas en face avec sa mentalité.

Sa méchanceté est gratuite, mais en plus, il profite de la méchanceté et la jalousie des autres pour capitaliser sur leurs succès.

Ses victimes les plus harcelées sont Michael Bay, Paul William Scott Anderson, Robert Rodríguez, Luc Besson, John Moore, Brett Ratner, George Lucas, Roland Emmerich, Joel Schumacher, etc. (A ce niveau-là, c’est du cliché)

Mais attention, il n’y a pas que des hommes parmi les victimes, il s’en prend aux femmes comme Milica Jovovitch ou Angelina Jolie est le meilleur exemple.

Quand cette pauvre femme a eu son cancer, Mickael J a profité de la situation pour lui vomir dessus, ça montre qu’il est antipathique envers autrui.

Et avec la création de l’émission de ‘’Fermez-là’’, Mickael J n’a pas voulu changé, il a passé son temps à raconter des milliards de fois ses absurdités et en plus de ça, il perd des abonnés.

Sans oublier qu’il n’arrête de parler de films et de sujets médiocres et du coup, il est devenu très ennuyeux.

3) Force, qui est en réalité une faiblesse.

Depuis qu’il a eu une grande communauté qui le suit à l’aveuglette, il est devenu de plus en plus prétentieux et il croit qu’il fait un travail de fou, alors qu’en réalité, il se ridiculise.

Non seulement, il se ridiculise, mais en plus, il méprise la culture générale.

Pour lui, quand un critique de cinéma utilise de la culture générale comme la philosophie ou de la poésie, c’est pour snober.

Incroyable ! Depuis qu’il est au sommet de sa stupidité, il se sent fort et il donne une mauvaise image sur des grands auteurs de la culture générale, des gens qui ont apporté tellement de choses l’humanité et ce n’est pas la première fois qu’il fait ça.

Il avait déjà fait avec des auteurs de cinéma comme Jean-Luc Godard, Fritz Lang, Sergueï Eisenstein, etc.

Verdict :

Tout ça pour dire que Mickael J n’invente rien de nouveau, ses analyses sont un copier-coller d’autres critiques de cinéma, il ne se pose pas les bonnes questions, il tourne en rond, il ridicule des gens talentueux et il donne une mauvaise influence sur son public.

Quand je pense que cet individu prétend avoir fait des études, alors qu’il n’est pas capable de proposer des sujets intéressants et qu’il est encore plus médiocre que François Hollande ou Stephenie Meyer, c’est à se demander comment l’Etat a pu dépenser des milliers d’Euro pour instruire un flemmard qui fait de la provocation et de l’abrutissement sur les réseaux sociaux.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 6737 fois
44 apprécient · 3 n'apprécient pas

Sachadu54 a ajouté cette émission Web à 1 liste Fermez-la

  • Séries
    Cover Flop des pires cinéphiles.

    Flop des pires cinéphiles.

    Soyez les bienvenues dans ma liste du ''Flop des pires cinéphiles.''. (pour bien comprendre le Flop, on commence du bas vers le...

Autres actions de Sachadu54 Fermez-la