Un cadeau pour les fans de Bob Fosse

Avis sur Fosse/Verdon

Avatar DavidDIlbarritz
Critique publiée par le

Pour les passionnés de l'œuvre de Bob Fosse (dont je fais partie), cinéaste de Sweet Charity, Cabaret, Lenny, Que le spectacle commence - All that Jazz et créateur à Broadway de Chicago, cette série est un cadeau. Fosse balayât le côté joyeux et angélique de la comédie musicale des années 60 et en fit un spectacle adulte aux personnages inconfortables et aux récits teintés ou nettement autobiographiques. Le nouvel Hollywood du musical !
Chaque épisode propose des moments de la création de ses œuvres, avec, pour certains d'entre eux, une réalisation dans le style du film cité, d'un niveau de reconstitution qu'on peut attendre aujourd'hui au cinéma.
Au final, on est un peu frustré . Ca aurait pu durer plus longtemps, des moments survolés auraient pu être plus approfondis. Et puis, avec son chef-d'oeuvre Que le spectacle commence, on savait déjà l'essentiel.
Sam Rockwell est épatant (ça devient une habitude !) dans le rôle de Bob Fosse. Cependant, pour Gwen Verdon, créatrice de Sweet Charity à Broadway, femme et ex-femme de Fosse, fusionnels dans leur relation, Michelle Williams, d'habitude impeccable, nous sert hélas un numéro de cabotinage de plus en plus horripilant d'épisode en épisode.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 434 fois
1 apprécie

Autres actions de DavidDIlbarritz Fosse/Verdon