Un F.R.I.E.N.D.S. moderne raté

Avis sur Friends from College

Avatar Boleyn_Witch
Critique publiée par le

Je m’ennuyais, Netflix m’a proposé cette série. Avec Annie Parisse et Cobie Smulders (How I Met Your Mother), je me suis dit « pourquoi pas ! ».

Un couple revient à New-York et retrouve sa bande d’amis qu’ils ont connus il y a 20 ans à Harvard.

On essaye un mélange de Friends et de HIMYM moderne et sans être en format « soap opéra ». On veut 6 amis de tout horizon, rendant l’ensemble super cliché : Sam la bourgeoise, Max le gay, un Ethan l’afro-américain, Lisa la coincée, Marianne l’asiatique et Nick le tombeur riche (et moche). Tout est si cliché et improbable que je ne suis pas parvenue à comprendre pourquoi ils sont amis depuis si longtemps. Ils sont tous détestables, je n’ai aucune sympathie pour aucun d’eux. On essaye tout au long des épisodes de nous montrer pourquoi ils sont amis, mais ça ne fonctionne pas.

Les dialogues sont insipides, les intrigues foireuses, les blagues, quand ce n’est pas pointé « là vous devez rire » ne sont pas drôles. Voici quelques exemples d’intrigues que j’ai vraiment trouvé mais alors vraiment nulles, et qui fait que l’histoire ne tient pas du tout la route (SPOILER ALERT – sélectionnez le texte en blanc si vous voulez lire) :

  • Max est sur le point de finaliser le dernier livre d’Ethan, Wolf Trials , et a en fait «oublié » qu’un livre du même titre allait être édité par cette même maison pour une autre écrivaine. Alors on montre des flash backs qu’il est sur son gsm sans écouter les réunions. Sérieux ??
  • Ethan, marié à Lisa, et Sam, mariée aussi, étaient ensemble à Harvard, mais continue à coucher ensemble depuis. Il y a une scène où ils veulent coucher ensemble dans la maison de Sam, mais « son mari a changé le code d’entrée (mais visiblement ne le lui donne pas !) et elle n’est pas censée être là ». Aïe aïe, il risque de tout découvrir. Peut-être des enfants de 5 ans pourraient y croire
  • une écrivaine caricaturée pour ados boutonneux va s’occuper du nouveau livre d’Ethan parce que son mari, cliché aussi (elle ne l’aime que pour son physique car il est idiot), accepte. Elle aurait pû demander à Paul le Poulpe, ça aurait été plus drôle.
  • Marianne ne se rend pas compte que son lapin blanc de race est changé (par Ethan) pour un lapin miteux maquillé au mascara pour le remplacer. Le lapin de race qu’on pensait mort est enfin retrouvé dans le jardin de Sam, alors du coup Marianne sait que Sam était avec Ethan et donc que leur affaire extra-conjugale continue. Sur ce coup-là, les scénaristes ont dû consommer avant d’écrire, ce n’est pas possible.
    Il y en a plein d’autres des comme ça…

On peut dire que Keegan-Michael Key et Annie Parisse relèvent le niveau par le jeu, mais on sent qu’ils auraient pu exceller dans un cadre où des dialogues et des histoires tenaient beaucoup plus la route.

La saison 2 si elle continue ? Non merci.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 277 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Boleyn_Witch Friends from College