L'adaptation difficile

Avis sur Gankutsuou - Le comte de Monte-Cristo

Avatar Mugen
Critique publiée par le

Reprendre Alexandre Dumas en Space Opéra voilà un défi qui paraît complètement fou.
Pourtant Gankutsuou fait illusion. Les personnages de Dumas sont tous là, les moments clés du récit aussi. Par contre leur interprétation est différente. Ce Comte de Monte Cristo est envahi par un être fantastique (le roi de la caverne), qui lui donne le pouvoir et les moyens de se venger (l'Abbé Faria dans le livre qui lui donne de l'or et l'aide à s'échapper). Les voyages se font entre la Terre, la Lune et les confins de la galaxie, où juste entre Paris et Marseille.

Le récit est centré sur Albert de Morcerf et donc la génération la plus jeune des personnages de Dumas, les héros sont donc détachés de l'intrigue, mais s'y retrouvent plongés à cause de leurs liens familiaux. Un choix pour les auteurs afin sûrement de viser un public plus jeune.

On perd rapidement nos repères littéraires et visuels pour rentrer dans un des plus beaux animés du début des années 2000. Et en plus ils ont réussi à intégrer un duel de robots géants ! Qu'ils sont forts ces japonais !

Côté réalisation on est face à une des séries GONZO les plus abouties à mon avis. Les scènes sont vives et le montage précis. Et la mise en couleur de la série est très étrange et déroutante au premier abord. Effectivement par rapport aux animés classiques, ici ce sont des "textures fixes" qui sont appliquées aux vêtements, aux cheveux, au décors. Jouant sur les matières, les couleurs et les motifs, le jeu de lumière viens sublimer l'image pour un rendu vraiment différent.

J'ai apprécié la technique, j'ai apprécié l'adaptation, et je me suis vu entrainé dans un space opéra grandiose avec des personnages connus. BRAVO.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1822 fois
14 apprécient

Mugen a ajouté cet anime à 1 liste Gankutsuou - Le comte de Monte-Cristo

Autres actions de Mugen Gankutsuou - Le comte de Monte-Cristo