Affiche Gossip Girl

Critiques de Gossip Girl

Série de et (2007)

Fille Commère (ou la désillusion de Pierre-Quentin)

« Marie-Gertrude Pfimlin et 53 autres amis aiment Gossip Girl« . Cette fois, pour Pierre-Quentin Flanchon, c'en est trop. Cela fait des semaines qu'il entend parler de cette série, des semaines qu'il entend des bribes de conversation en rapport (« Ooooh Chuuuck Baaass ! »), des semaines que ce genre de messages peuplent son fil d'actu Facebook. Au début, le virus touchait principalement ses... Lire la critique de Gossip Girl

81 16
Avatar Kalès
3
Kalès ·

Chuck Bass.

Il n'y a qu'un seul homme et un seul nom qui me font tenir devant l'imbécilité chronique de Jenny, la naïveté insupportable de Serena, la gentillesse à vomir de Dan, l'indécise Vanessa, le beau et trop parfait Nate et la sorcière Blair : Chuck Bass. Le personnage le plus sombre et le plus mystérieux de la série, qui se révèle au fil des saisons un homme passionné qui, malgré ses mauvaises... Lire la critique de Gossip Girl

41 14
Avatar artificier
8
artificier ·

On n'a pas d'idées mais des sous

Ça a commencé comme un gentil guilty pleasure en saison 1, avec un salaud étincelant (Chuck Bass) et une spoiled brat attachante (Blair). Pour le reste, on pouvait déjà oublier: mis à part les décors et les fringues somptueux, tout puait le bâclé et l'intrigue de bas étage. Et ça ne s'arrange pas en saison 2 et 3: Gossip Girl est devenue un série consensuelle, molle et chiante comme la pluie.... Lire la critique de Gossip Girl

38 2
Avatar Babymelaw
3
Babymelaw ·

Critique de Gossip Girl par Pelomar

Cette critique est basée sur le premier épisode de la première saison, alias le seul épisode de Gossip Girl que j'ai jamais vu. Gossip Girl est apparemment le nom de code d'un projet de la NSA visant a recruter la prochaine générations d'agents de renseignements au sein de la jeunesse dorée féminine de New-York. Leur plus prometteur élément possède en effet un réseau d'informateur qui lui... Lire la critique de Gossip Girl

30 8
Avatar Pelomar
3
Pelomar ·

Critique de Gossip Girl par LadyK

J'ai regardé les trois saisons en un mois. Non pas que je suis éperdument tombée amoureuse de cette série. Mais disons qu'elles possèdent certaines qualités prenantes. L'environnement. C'est New York! Alors ouai, là c'est le paragraphe où jme la joue un peu MAIS, quand on a déjà été à New York, on ne voit pas la série de la même manière. On a nous aussi repéré des lieux pendant notre séjour qui... Lire la critique de Gossip Girl

28 12
Avatar LadyK
7
LadyK ·

X.O.X.O. Gossip Girl

Gossip Girl est une série légère d'adolescents fils à papa. Voilà, les gens qui n'aiment pas ce genre de séries passent leur chemin après cette phrase, en principe. Cette série me plait pour son esthétique : je trouve que New York y est très bien filmée, que les jeunes gens présentés sont totalement non-crédibles dans leurs costumes trois-pièces/robes de soirées mais je m'en fous, je les kiffe... Lire l'avis à propos de Gossip Girl

26
Avatar Spark
8
Spark ·

Trop de tune tue la tune

C'est l'histoire de gamins qui jouent les adultes (soit l'inverse des séries AB prod), dans une série pour gamins qui veut ressembler à une série pour adulte (style Melrose Place). Et en fait, c'est trop bien. Nan mais si, on retrouve des filles Jailbait et des types perfect body dans un univers qu'on ne connaitra jamais, celui des fils de riches de New York (enfin perso moi je ne connaitrais... Lire la critique de Gossip Girl

73 41
Avatar Boumchakal
10
Boumchakal ·

Critique de Gossip Girl par Zéro Janvier

J'ai un aveu à faire : j'ai toujours aimé les séries pour adolescent(e)s. Quand j'étais adolescent, comme beaucoup de mes camarades de classe, je suivais assidûment Beverly Hills sur TF1. Là où le bât blesse, c'est que j'ai continué à suivre ce genre de séries bien après avoir dépassé l'âge de leurs protagonistes. Je vous rassure, j'assume très bien mes goûts merdiques décalés. La dernière en... Lire l'avis à propos de Gossip Girl

6
Avatar Zéro Janvier
7
Zéro Janvier ·

Pour vous, les pauvres.

Une série que j'ai regardé pendant plusieurs saisons il faut bien que je l'avoue par honnêteté intellectuelle. Un beau matin je me suis dit qu'on on était assez loin dans le délire d'aliénation des masses par l'industrie culturelle (Adorno toussa). La série au début se focalise sur plusieurs personnages de l'Upper East Side dont la bonasse Serena Van Der Wodsen qui tombe amoureuse de Dan le gars... Lire la critique de Gossip Girl

7 1
Avatar edie2600
4
edie2600 ·

Flush it

Cette série est une merde innommable. Comme si Newport Beach s'échappait de sa tombe pour nous faire chier de nouveau en étant encore plus pourrie. Les personnages sont des ectoplasmes d'idéaux-types clichés des séries télé et les rebondissements sont prévisibles 10 épisodes à l'avance. J'ai regardé 4 épisodes, et je ne vois que deux raisons de regarder cette série : le splendide cul de Serena... Lire la critique de Gossip Girl

7 2
Avatar Diogène de Cyrène
1
Diogène de Cyrène ·