Excès de zèle.

Avis sur Gotham

Avatar Pierre-Jean Dupautet
Critique publiée par le

Subtilité et finesse ne semblent pas être les maitres mots de cette adaptation de l'univers de la chauve-souris la plus célèbre du monde.
En effet en l'espèce d'une heure, qui plus est lors du pilot, pas moins de cinq vilains sont référencés, et pas des moindre. La référence est même parfois directe comme c'est le cas pour le personnage d'Oswald Cobblepot traité a plusieurs reprises de "pinguin" ou encore Selina qui, a seulement 13 vie dans les rues à la façon d'un véritable chat sauvage. Si avec on ne reconnait pas le Pinguin et Catwoman...

Une surenchère qui n'aura certainement pas fait plaisir a tous les fans.

S'agissant des personnages principaux à savoir Jim Gordon notamment, il a su être sauvé du naufrage. Jeu d'acteur respectable, une psychologie et une philosophie en fidèles au personnage d'origine. Le jeune Bruce Wayne n'a pour l'instant pas de quoi décevoir attendons donc de voir ce qu'il nous réserve. Enfin le personnage d'Alfred est plutôt intéressant, dépassé par les évènements il tente de maintenir a flot son jeune protégé tout en conciliant du mieux possible l'éducation et l'affection.

La ville de Gotham quant a elle transpire la crasse et la corruption. Son atmosphère noire et malsaine est particulièrement bien retranscrite, on a aucun mal a imaginer qu'ici, tout peut arriver.

Au final, ce qui peut être retenu de ce pilot c'est évidemment la volonté de la FOX de faire plaisir aux fans, mais trop de fan-service tue le fan service. Le potentiel et la richesse de cet univers permettra a la série d'alimenter encore quelque épisode, mais a ce train là, combien avant l'épuisement ?

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 319 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Pierre-Jean Dupautet Gotham