Halo : HopesFall

Avis sur Halo: Nightfall

Avatar KenshiMaster
Critique publiée par le

Critique : Annoncé lors de l’E3 2014, Halo Nighfall est un projet ambitieux abordé depuis ses court-métrages sortie en 2008 par Neil Blokamp. Malgré la sortie de Forward Unto Dawn, Microsoft décida de relancer une production visuelle en faisant appel au studio de production de Ridley Scott. Vous l’aurez compris l’œuvre semblait bien partie.

Sortie uniquement sur Xbox sous forme d’épisode hebdomadaire découpé en 5 épisode, choix très discutable vu le format court des épisodes, aurait-il était plus judicieux de sortir un film en VOD sur ce support ? J’ai bien l’impression… L’œuvre aurait gagné en qualité et en rythme.

Composé d’un casting pour les moins inconnues Halo Nightfall se révèle intéressant dans la découverte de ses acteurs et non de ses personnages en raison de leurs manques de profondeurs. Mike Colter signe une performance plus qu’honorable et risque bien d’être les papiers des futurs projets d’Hollywood pour le reste même si Steven Waddington livre aussi un jeu adéquat l’ensemble n’est pas d’un niveau exceptionnel.

Ecrit d’une pate lourde, l’intérêt global du scénario ne repose uniquement que sur les scènes d’actions, bien qu’occasionnellement les personnages essayent de développer une forme de psychologie naïve, le résultat est loin de convaincre même si une narration constante sur tous les épisodes est des plus agréables.

L’énorme problème vient de son manque de fidélité à l’œuvre original, autant les décors et les équipements sont respectés et travaillés, autant tout ce qui concerne l’art du jeu vidéo est totalement oublié. Bien que le fan service soit souvent source de défaut et de facilité, Halo Nightfall se devrait d’être LA série conçu pour le fan service. Les principaux spectateurs au vue du support et du sujet seront forcément des fans des jeux vidéo alors certes il était audacieux de vouloir créer une nouvelle intrigue composé de nouveaux personnages mais aucun talent à l’écriture n’est présent, la magie est donc bien loin de fonctionner. La chose la plus incompréhensible est sans aucun doute l’oublie du thème principal de la licence et donc l’utilisation de l’ost du jeu. La série préféra recréer une ost qui n’est pas mauvaise en soit mais à des années lumières de ce qui fût créer. Après tout cela, la principal déception reste sans aucun doute de ne pas avoir intégrer MasterChief, l’emblème principal d’Halo même pour seulement un caméo. Oublier Cortana et le Spartan 117 ils ne seront qu’évoquer rapidement lors de dialogues des événements passés vu que la série se déroule juste après Halo 4.

Malgré toutes ces déceptions Halo Nighfall n’est pas mauvais en soit il dispose d’une réalisation plus que correcte et d’une photographie impeccable ce qui le rend au moins digne de visionnage. La contribution de Scott se ressent dans l’oppression des personnages comparable à un Alien de seconde zone.

Alors Halo Nightfall en conclusion aurait mérité bien mieux est n’est réellement qu’un divertissement pour tous les curieux de la licence malgré ses qualités de réalisation non négligeable. Espérons enfin un film digne de ce nom pour l’avenir de cette licence si riche..

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 715 fois
2 apprécient

Autres actions de KenshiMaster Halo: Nightfall