Les tueurs sont des artistes, et leurs crimes des œuvres d'art.

Avis sur Hannibal

Avatar Neena
Critique publiée par le (modifiée le )

Hannibal, la série qui te donne envie de goûter au cannibalisme, parce qu'Hannibal a l'air de savoir vachement bien cuisiner.

Mads Mikkelsen incarne, à mon sens, le plus grand de tous les Hannibal Lecter. Ah si. Ah je vous jure ! Mais peut-être que la ferveur quasi-religieuse avec laquelle je le regarde déambuler dans cette série trompe t'elle mes sens. Qu'on se le dise : ce type-là à du charisme.

La psychologie n'est pas en reste, dans cette série. Et puis, c'qui est bien, c'est que ce n'est pas du vulgaire et mal-foutu. C'est subtil. Petit à petit, on comprend les engrenages, on les assimile. Pas de besoin de vous torturer les méninges. Tout s'impose à vous, par à-coups. Même si le premier épisode laisse perplexe, tout s’enchaîne brillamment par la suite.

Et puis, cette série, certes, elle s'appelle "Hannibal", mais elle ne se cantonne pas à ça. On ne tourne pas autour d'Hannibal, pas seulement de lui. On apprend à cerner les relations qu'il a noué, son passé, le personnage et toute sa 'cour'. Will Grahams, Abigail Hobbs ... Eh, tiens, pour la première fois, j'ai retenu tous les noms d'une série ! Miracle, pour moi qui suis incapable de retenir les moindres personnages d'un livre. Et ça se révèle, évidemment et bien heureusement, beaucoup plus complexe que ça n'aurait dû l'être.

Putain, c'est ça, le charme de cette série. Cette subtilité dans l'horreur, cette complexité dans les relations. Ça reste très propre, bien léché. Une vraie bonne série, qui a de la gueule et de la conversation. Et je ne dis pas ça que pour Madds Mikkelsen (alians 'Amour de ma vie').

Autre bon point : le casting fait du bien aux yeux. Et chaque acteur incarne un personnage 'vivant'. J'dirais pas réel. Les personnages 'humains', qui effleurent la réalité, c'est bon pour les thrillers coréens, style "The Chaser" ou "Memories of a murder". Mais bon, chaque personnage de cette série est 'vivant' tout de même, en définitive, même s'il répondent à des topos du genre. Hannibal est charismatique, pragmatique, avec une voix caverneuse et un regard froid. Will est un profiler aussi associable que mystérieux. Vous situez ? Boarf, après tout, c'est bien mené, alors j'vais pas me plaindre. Parce que cette série n'est pas maladroite, finalement. Les personnages sont attachants, pleins de surprises. Les répliques ne cassent pas trois pattes à un canard mais ne sont pas mauvaises. Les intrigues, qui paraissent simplistes au premier abord, sont foutrement bien ficelées.

Les scènes de crime, j'en viens à les attendre avec impatience, tant elles sont ... canons. Oui, canons. Spectaculairement glauques, même.

Et puis y'a un rythme, une ambiance, un p'tit truc. Moi, j'aime bien, et je recommande.

Hannibal, la série bien ficelée, bien montée, qui transforme les psychopathes en artistes. Brillant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1572 fois
24 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de Neena Hannibal