Une série qui sent le vieux

Avis sur Happily Divorced

Avatar Tayoun
Critique publiée par le

Souvenez vous de ces séries dans les années 1990 avec les rires préenregistrés, les pauses applaudissements lorsque les comédiens rentraient dans une pièce, où les acteurs parlaient forts, Happily divorced en est le parfait exemple, mais en 2011. Cette série vous laisse l'agaçante impression de regarder une pièce de théâtre avec Marthe Villalonga, un amant dans le placard et un mari cocu qui rentre du travail inopinément. Fran Drescher reste, une fois encore, enfermée dans un rôle de femme fantasque et exubérante, ce qui plaira surement aux nostalgiques d'une nounou d'enfer mais qui agacera tous les autres.

La série pâtit également de personnages caricaturaux, les parents sont énervants, Fran n'est que peu crédible dans le rôle d'une femme de 40 ans et mention spécial au "mari gay" qui enfile les clichés comme des perles, on se croirait presque dans la cage aux folles.

En conclusion, une série de 2011 bien ancré dans son temps, enfin, si celle-ci avait été produite en 1980/1990...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 268 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Tayoun Happily Divorced