Kirakira, fuwafuwa.. My precious Happy Sugar Life!

Avis sur Happy Sugar Life

Avatar Léa Burty
Critique publiée par le

Un anime assez déroutant aussi bien dans sa forme que son propos. Un mélange de genres assez improbable sur le papier (seinen, horreur, yuri, shojo entre autres) mais qui fonctionne plutôt bien grâce à des personnages assez atypiques, un super chara design et des réflexions intéressantes.
J'avoue qu'aborder des relations amoureuses entre filles sous l'angle presque "pédophile" sur le coup à quelque chose de très rebutant. J'étais très gênée par ce parti pris au début mais finalement la personnalité attribué à Shio-chan fait presque penser à une adolescente au lieu d'une gamine de 8 ans et arrive à faire abstraction. De même la galerie des personnages tous plus psychopathes les uns que les autres n'aident pas à déceler les qualités cachées de cette série. Il est clair qu'à part Shio-chan qui aura directement la sympathie du spectateur, le reste du casting apportera pas mal de dégoût par rapport à l'espèce humaine. Aussi bien les filles que les garçons. Mais n'est-ce pas le but de cette oeuvre?
Il est impressionnant comment cette série explore la noirceur du cœur humain dans ses plus profonds retranchements: harcèlement, abus sexuels, abandon, violences domestiques... Elle reflète clairement le fait qu'un individu évoluera positivement ou négativement en fonction de l'environnement dans lequel il fut baigné. Avec cette quête sans cesse d'amour et de bonheur..
Et quitte à en faire trop dans la violence des scènes par moment (n'épargnant pas les stéréotypes propres au format animé japonais bien sûr comme la Yandere et son couteau), je trouve que le scénario permet cette double lecture très pertinente.
On aussi droit à un final assez osé sur la forme bien que la dernière scène essaye d'ouvrir les perspectives scénaristiques avec un, deux ex machina qu'on aurai pu nous épargner tant que l'issue tragique entre le couple principal était très bien trouvée par rapport à leur développement psychologique. C'est d'ailleurs l'une des forces de cette série: elle réussit malgré tout cet amas explosif et des personnages très clichés à ouvrir une vraie évolution notamment pour nos deux héroïnes principales victimes malgré elles d'une enfance qui les ont conditionnées à la dépression, au rejet de l'autre.
Très étonnant, le fan service (bien que présent) se fait assez léger et on ne s'attarde plus sur les scènes exprimant les émotions internes des personnages.
Une fable douce-amère que je vous conseille de découvrir pour vivre cette expérience particulière.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 3008 fois
10 apprécient · 1 n'apprécie pas

Léa Burty a ajouté cet anime à 2 listes Happy Sugar Life

Autres actions de Léa Burty Happy Sugar Life