Bande-annonce
Affiche Happy Valley

Happy Valley

(2014)
12345678910
7.6
  1. 2
  2. 3
  3. 7
  4. 12
  5. 25
  6. 102
  7. 410
  8. 571
  9. 203
  10. 46
  • 1.4K
  • 243
  • 683
  • 225

Dans la région des vallées du Yorkshire, Catherine Cawood, 47 ans, divorcée, deux enfants, occupe la fonction de sergent de police ; elle tente toujours de se remettre du suicide de sa fille survenu huit ans plus tôt. Alors qu'elle semble finalement reprendre le dessus, elle apprend que Tommy Lee...

Casting : acteurs principauxHappy Valley

Casting complet de la série Happy Valley
Premiers épisodes
  • S01E01 Épisode 1
    screenshots Épisode 1
  • S01E02 Épisode 2
    screenshots Épisode 2
  • S01E03 Épisode 3
    screenshots Épisode 3
Dernier épisode diffusé : S02E06
Match des critiques
les meilleurs avis
Happy Valley
VS
Avatar Eric Pokespagne
8
Les Misérables [Critique de "Happy Valley" saison par saison]

Saison 1 : Le point de départ de "Happy Valley" n'est pas d'une originalité foudroyante, puisque nous avons affaire à une copie extrêmement fidèle du scénario de "Fargo" (le film), transposé de l'Amérique profonde à l'Angleterre profonde : même cause, mêmes effets, dans un cadre tout aussi brutal, puisque le délabrement social du Yorkshire s'accompagne de vices tout aussi extrêmes : cupidité, toxicomanie, violence et perversions diverses, nous ne...

6
De bonnes tentatives sans parti pris

Dans Happy Valley,le personnage de Catherine,touche car cette femme de quarante sept ans se coltine son sale boulot de flic dans une des régions d’Angleterre les plus sinistres.Son quotidien décrit le malaise social du Yorkshire et en la suivant sur cette première enquête de kidnapping (réveillant au passage le souvenir du suicide de sa fille suite à un viol), vous pensez que même si l’histoire est bien racontée (ces bonnes tentatives avec plusieurs focales... Lire l'avis à propos de Happy Valley

Critiques : avis d'internautes (24)
Happy Valley
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
La vallée torturée : critique des saisons #1 & #2 d'HAPPY VALLEY

Happy Valley - Series #1 - UK (2014) Kevin Weatherill s'associe avec Ashley Cowgill, pour enlever la fille de son patron et demander une rançon... Une très bonne saison pour cette série anglaise. Même si la storyline principale ne casse pas 9 pattes à une baleine à bosse, les arcs narratifs parallèles imbriqués dans celle-ci donnent un ensemble complexe et parfois... Lire la critique de Happy Valley

2
Avatar Glaucome Porte-pinces
9
Glaucome Porte-pinces ·
Découverte
Bloody rosbeef!!!

Happy Valley c'est (à mon avis) un peu un Fargo British mais sans humour, sans glamour, c'est sombre c'est dur, épuré, très pudique et pourtant souvent éprouvant, intense. Une leçon de suspense maîtrisée de bout en bout, un casting impeccable avec en tête Sarah Lancashire impressionnante. Un absolute must see pour tous les amateurs de vrai polar, humain, noir, sans artifice et dont on sort pas... Lire l'avis à propos de Happy Valley

18 1
Avatar Gary Stu
9
Gary Stu ·
In this troubled town

Jamais, de ma petite vie de sériephile, je n'ai vu une série aussi sombre que Happy Valley. Et bien évidemment, il fallait qu'elle soit anglaise. Happy Valley a pour trame principale le quotidien du lieutenant d'une petite ville du Yorkshire, Catherine Crowther, jouée par l'incroyable Sara Lancashire, qui délivre une performance... Lire l'avis à propos de Happy Valley

12 3
Avatar zugy42
8
zugy42 ·
Critique de Happy Valley par Smokey

Les anglais sont décidément très forts pour nous sortir chaque année des pépites de séries, hélas au succès confidentiel et à l’exportation quasiment nulle. Mais ce n’est pas une raison de ne pas en parler. Happy Valley est une nouvelle production de la BBC se déroulant entièrement dans une petite bourgade anglaise morose. Sans spoiler, on suit le personnage de Catherine Cawood, qui est une... Lire la critique de Happy Valley

8 1
Avatar Smokey
8
Smokey ·
La spirale de la poisse...

Quand des loosers envisagent un coup fumant, on devine très vite que ça va dégénérer... Et ça vous fait inévitablement penser à Fargo des frères Cohen. Et comme dans le film, pendant les 8 huit épisodes de cette série, vous assistez lentement à la désagrégation de l'équipe, de son projet, à l'accumulation de bourdes dramatiques, à des retournements de situation... Lire l'avis à propos de Happy Valley

Avatar Eric ROBINNE
9
Eric ROBINNE ·
Toutes les critiques de la série Happy Valley (24)
Bande-annonce
Happy Valley