La vallée torturée : critique des saisons #1 & #2 d'HAPPY VALLEY

Avis sur Happy Valley

Avatar Glaucome Porte-pinces
Critique publiée par le

Happy Valley - Series #1 - UK (2014)

Kevin Weatherill s'associe avec Ashley Cowgill, pour enlever la fille de son patron et demander une rançon...

Une très bonne saison pour cette série anglaise.

Même si la storyline principale ne casse pas 9 pattes à une baleine à bosse, les arcs narratifs parallèles imbriqués dans celle-ci donnent un ensemble complexe et parfois tendu comme le string d'Afida Turner.

La série est portée par un casting excellent, qui interprète avec justesse, finesse et subtilité des personnages forts, et beaucoup de scènes sont habitées d'une émotion palpable de crédibilité.

Sera t-il possible d'enchaîner avec une saison 2 aussi cohérente? Le temps nous le dira.

Happey Valley - Series #2 - UK (2016)

Alors qu'elle traque de jeunes drogués, soupçonnés d'avoir décimé des moutons à Calder, Catherine fait une découverte qui ouvrira une nouvelle enquête...

Excellente saison pour une excellente série.

Happey Valley propose en seulement 6 épisodes, plusieurs arcs narratifs entrecroisés, tout en dressant des portraits crédibles et touchants.

L'ambiance est top, le rythme est soutenu et maîtrisé.
Seul l'accent du Yorkshire reste parfois un écueil dans l'oreille.

Vivement la saison 3 prévue pour cette année (déjà?).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 813 fois
2 apprécient

Glaucome Porte-pinces a ajouté cette série à 1 liste Happy Valley

Autres actions de Glaucome Porte-pinces Happy Valley