Affiche Happy endings

Critiques de Happy endings

Série de (2011)

  • 1
  • 2

Friends 2.0

Friends a longtemps représenté le summum du sitcom, en tout cas on ne pourra pas lui retirer que c'est la série qui a contribué à populariser les sitcoms dans le monde entier. Si Friends doit beaucoup à Seinfeld (véritable précurseur du sitcom d'amis dans leur vie de tous les jours), Happy Endings s'inspire totalement du premier à tel point que l'intituler Friends 2.0 ne serait en aucun cas une... Lire la critique de Happy endings

7 1
Avatar Marvelll
8
Marvelll ·

Une fine analyse de la société américaine

Je récapitule : Happy Endings c'est le Friends de la semaine dernière. Une bande de six amis (trois mâles, trois femelles) plutôt friqués vivent le parfait bonheur même si la bonasse du groupe (jouée par Elisha Q-Bert, ou un truc du genre) quittent le personnage principal générique mâle devant l'autel. Un postulat de départ plutôt osé qui ne changera plus rien une fois le pilote passé. Le reste... Lire la critique de Happy endings

7 10
Avatar MrShuffle
7
MrShuffle ·

Tout est bien qui finit bien

Si vous êtes amateurs de drames sans fin, d'amours déchirantes, de larmes et de désespoir, passez votre chemin : Happy Endings la bien nommée est une série dont tous les épisodes se terminent sur une note joyeuse quelconque. Réunis autour de la table habituelle de leur pub habituel (yeah, on fait pas dans l'original), les six héros patagent une bière et se disent combien ils s'aiment. Si c'est... Lire la critique de Happy endings

2
Avatar mirlitons
5
mirlitons ·

Critique de Happy endings par Anna

Ressemble à une (très) pâle copie de New Girl (qui n'est déjà pas transcendant). Tous les personnages sont constants (= chiants), les situations complètement banales, le ton bêtifiant. C'est parfait pour se réveiller le week-end, mais n'en attendez pas grand chose de plus. Lire l'avis à propos de Happy endings

4 5
Avatar Anna
3
Anna ·

Graine de folie

Pour ceux qui déplorent qu'il n'y a pas eu de bonne comédie depuis Seinfeld ou Friends et qui s'étaient rabattus sur How I Met your Mother et The Big Bang Theory (qui, malheureusement, s'épuisent et tournent en rond), voici une comédie décoiffante de abc (2011) : Happy Endings. Comme celles citées plus haut, elle est centrée sur un groupe d'amis (six) et sur une ville, Chicago (qui semble avoir... Lire la critique de Happy endings

Avatar TheGeneGenie
7
TheGeneGenie ·

Pourquoi?

Quel gachis ! Oh oui, je ne mâche pas mes mots, car Happy Endings est une série au sinistre destin. Pourtant qu'est ce qu'il pouvait manquer à cette série? Un bon cast? Il est présent. Le scénario? 6 jeunes trentenaires vivant à Chicago à qui il arrive diverses aventures, c'est huilé (ndlr : Friends). Y a même un gay quoi ! Tout avait pourtant bien commencé. La série part en trombe, car dés la... Lire la critique de Happy endings

Avatar Jabedon
5
Jabedon ·

Critique de Happy endings par AnK

Série sympathique, qui n'excelle en rien, mais se défend en tout. Les personnages sont sympas même si caricaturaux, on a envie de les connaître et de voir ce qu'ils deviennent, même si on survit très bien à ne plus les voir quand finit la saison! Lire la critique de Happy endings

Avatar AnK
6
AnK ·

Critique de Happy endings par Djellal

Happy Endings c'est la série du dimanche après midi quand tu n'as plus grand chose à regarder à la télé! Sympa, drôle, mais sans originalité. Je n'en attends pas grand chose, mais c'est moins pire que certains sitcoms... Lire l'avis à propos de Happy endings

Avatar Djellal
6
Djellal ·

Critique de Happy endings par Frán

Une série sans grand intérêt, rarement drôle et qui ne sort vraiment pas du lot dans le flot de nouvelles séries humoristiques qui déferle ces derniers temps. Dommage, la présence d'Eliza Coupe relevait un peu le tout. Lire l'avis à propos de Happy endings

Avatar Frán
4
Frán ·

Et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants.

Happy Endings, c'est une des séries les moins créatives du moment: en gros les producteurs tentent d'imiter les séries ou comédies qui fonctionnent au box office sans réellement comprendre les raisons de leur sucès. Le résultat, c'est un mélange qui ne prend pas, une série qui ennuie plus qu'elle ne fait rire. Le pitch de base est pourtant hyper intéressant: un couple se déchire, les amis... Lire la critique de Happy endings

1
Avatar Fatpooper
2
Fatpooper ·
  • 1
  • 2