Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Avis sur

Harper's Island

Avatar Lomig
Critique publiée par le

Ça partait bien... Une série d'horreur, c'était une idée formidable.

Il n'y a pas le temps dans un film pour développer un vrai fond et une vrai psychologie, et ne parlant pas de vrais mécanismes machiavéliques, des raisons, des buts, des moyens, de rebondissements...

Bon, le début, c'est déjà un peu long à se lancer (Il faut attendre avant qu'on suspecte que les premières morts ne soient pas accidentelles !), mais on supporte, et l'ambiance est réussies, et les morts, thématiques, sympathiques.

Mais les méchants qui ne meurent jamais car dignes de superman, les tueurs en série fou-sans-raison-mais-bon, les héros idiots qui font des groupes de une personne SUR TREIZE PUTAIN D'ÉPISODES, les "J'ai l'occasion de tuer le méchant à bout portant avec le fusil que je tiens pendant qu'il étrangle mon ami à trois pas de moi, mais non, je vais plutôt jeter le fusil au sol et fuir en levant les bras au ciel et en hurlant", non, c'est vraiment trop. On finit par rire plutôt que de trembler, tant devant la bêtise des héros que devant l'omniscience du méchant-parce-que.

Ah, oui, la succession des meurtres... On se croirait devant un plan abracadabrantesque de "Attrape-Souris" préparé par Hannibal de l'Agence Tout Risque. Ce n'est plus un plan fait par un mentaliste pour tuer les gens qu'on veut, comme on veut, quand on veut, c'est carrément Madame Soleil qu'on sponsorise.

Et parlant de Madame Soleil, l'ambiance est d'autant plus réussie grâce au générique (le vrai, hein, pas le générique musical pourri de la VF. Mais ils ont fumé quoi, de mettre du R'n'B sur chaque série au générique cours ? J'ai envie de péter les dents des responsables des grandes chaines nationales, devant tant de crétinerie),et grâce à certains personnages : ils ont collé une fillette super creepy (tirée d'un bouquin de Stephen King, et dopée au Shining, au bas mot), et une voyante qui semble plutôt douée.... ET VLAM. 0 utilisation. RIEN. Nada. Juste pour faire baver, mais après, on n'a pas su quoi en faire.

C'est ce qui caractérise le plus cette série. Une foultitude de pleins de petites bonnes choses et de bonnes espérances, pour un fiasco, lui, monumental.

Je suis déçu :(

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 744 fois
8 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Lomig Harper's Island