Dommage !

Avis sur Healer

Avatar ginkgo_blues
Critique publiée par le

Cela démarrait bien. Dialogues amusants entre un mystérieux personnage et une surprenante hacker. Attachant duo de la jeune fille avec son père avocat/barista au physique de repris de justice comme ses clients devenus ses potes. Scènes d'action et morceaux de comédie s'enchaînaient bien, on commençait à être touché par cette histoire ancienne de ces cinq jeunes amis, idéalistes et enthousiastes, flanqués du petit frère qui les suivait partout et on voulait savoir quelle était la tragédie qui se cachait derrière les silences. C'était frais, avec de jeunes bons acteurs et des personnages secondaires sympathiques. Cela parlait de journalistes, de liberté de la presse et cela avait l'air intéressant.
Et puis bien avant la moitié de la série, cela dérape. La romance prend toute la place et le reste s'improvise tout autour. Cela manque d'un scénario rigoureusement écrit. Cela devient trop long, les scènes d'action sont moins efficaces, on s'ennuie un peu parfois et surtout, il y a des moments ridicules. Par exemple, la scène où Healer se retrouve chez le super-méchant qui l'a drogué et est parti (même pas enfui...) en le laissant somnoler tranquille. La copine rentre dans la maison (théoriquement remplie de sbires) avec deux policiers qui disparaissent aussi vite. Elle trouve Healer groggy dans une pièce et au lieu de le sortir de là, elle s'assied par terre à côté et ils se mettent à se raconter des choses totalement sans intérêt pendant de longues minutes. Cette scène-là était particulièrement inutile mais il y en a plusieurs autres...
Du coup, toutes les bonnes idées sont escamotées, bâclées parce qu'il n'y a plus le temps. La bande de potes anciens taulards par exemple présentée gentiment au début et qui ne sert à rien ensuite ; l'histoire de la dernière enquête du policier et de son ex-boss hacker ; pourquoi et comment Kim Moon-Sik a été chercher la petite fille pour ensuite la reperdre au bord de l'autoroute (cette scène était inutile si elle n'a pas de suite, pourquoi l'avoir laissée ?) ?
J'ai été parfois un peu gênée par le côté "placement de produits", même si c'est un détail, parce que cela rend le mode de vie de Healer moins crédible. Passe encore pour le côté mannequin de mode (j'ai renoncé à compter les pulls et les manteaux différents) parce que l'acteur Ji Chang-wook est tout mignon à voir dans ces vêtements. Je peux comprendre la séquence "je rentre chez moi à la fin de la journée et je bois une bière" (on a besoin de sponsors parfois). J'ai un peu ri tout de même devant la cuisine chez Healer, totalement hi-tech où pas un ustensile ne manque alors que pendant toute la série, il consomme des pizzas, vautré dans un canapé, directement dans la boîte en carton... (au début, au maximum il fait des ramen dans une casserole sur un réchaud à gaz...).

Je n'ai pas passé un mauvais moment (ce qui explique mon geste généreux avec un (petit) 7). Les personnages principaux sont choupis à regarder. Certains moments étaient drôles ou touchants. Au début, les scènes d'action s'enchaînaient bien. L'ensemble des acteurs rendent vraiment les personnages attachants ou intéressants. J'avais envie d'aimer cette histoire et je me sens un peu déçue parce qu'elle est trop mal racontée. Pourtant, il y avait de belles idées. Cela valait la peine d'en faire quelque chose de mieux que cela, avec une narration plus efficace.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 626 fois
1 apprécie

ginkgo_blues a ajouté cette série à 1 liste Healer

Autres actions de ginkgo_blues Healer