👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Quand on porte le même nom qu'un génial touche-à-tout connu pour avoir largement élevé le niveau de la production made in camember, on ne peut échapper à la comparaison.

Et si Simon Astier était poilant dans Kaamelot, force est de constater qu'il est assez limité dans son jeu et qu'il tatonne encore en réalisation d'oeuvres originales.
Tout à son honneur, pourtant, d'avoir osé lancer un projet tout neuf de A à Z. Ca fait du bien au marasme télévisuel convenu dont on se gargarise toute la journée sur petit écran...


Mais bon après 2 saisons et demi + un second visionnage de la saison 1 (au cas où je fusse mal lunée lors du premier), la sauce ne prend vraiment pas.
C'est quand même mou (non non, pas "posé" ou "calme" ou "c'est l'ambiance tavu"... Juste mou). 2/3 épisodes pour planter le décor je veux bien, mais plus l'histoire "avançait" plus j'avais l'impression qu'elle était écrite au fur et à mesure, bidouillée de-ci de-là en faisant traîner des dialogues maladroitement pas drôles avec un peu d'impro au passage et quelques acteurs hésitants.
Pas de justesse d'écriture, ni d'interprétation, ni de rythme. Quelques fulgurances trop rares...

Alors certes, le postulat de départ est alléchant : des super-héros à la retraite, tout rouillés, s'enlisant dans un village paumé tandis que leurs pouvoirs déclinent -là tiens on avait de bonnes idées ! ...Dommage que les rares running gags sur le sujet se perdent dans un flot de répliques fades.
Hero Corp tente bien une accélération couillue en saison 2 avec une semi-transposition de l'intrigue au Québec, mais cela n'en fait pas un vrai show pour autant. L'action est vraiment trop rare et bancale. Ok, c'est une série française mais merde on parle de super-héros là ! Il est toujours possible de trouver un équilibre original ET ludique, alors pourquoi devoir choisir entre les deux ? Regardez Heroes (oui enfin la saison 1 ...et sans l'épisode final s'il vous plaît), qui a su en son temps réinventer cette thématique de la ligue de surhommes en lui enlevant son bling-bling. Les persos deviennent moins inaccessibles, plus humains MAIS sans être chiants à en creuver.
Ce n'est pas évident à faire, soit. Mais même dans Alphas c'est mieux fait. Dommage.


Sinon la série marche plutôt bien, la communauté de fans ayant même réussi à la relancer quand les chaines ne voulaient plus en entendre parler. Donc symboliquement, Hero Corp a démontré que parfois les gens peuvent réellement choisir ce qu'ils regardent. On n'y croyait plus.
Ma nuance s'arrête là, hélas.
JulieFtis
3
Écrit par

il y a 8 ans

20 j'aime

Hero Corp
Fatpooper
3
Hero Corp

La loseritude en vogue

Hero Corp suscite un sentiment plutôt ambigu: de l'extase parce qu'on constate qu'on donne sa chance à des débutants; du dégoût parcequ'il y avait certainement des débutants pourvus de meilleures...

Lire la critique

il y a 10 ans

26 j'aime

12

Hero Corp
Before-Sunrise
7
Hero Corp

Simon Says

Dans la famille Astier, je demande le frangin du génial Alexandre, j’ai nommé Simon. Loin de se ranger dans l’ombre de son aîné, ce dernier a aussi des trucs à dire, et des trucs marrants de...

Lire la critique

il y a 9 ans

25 j'aime

Hero Corp
Citizen-Ced
8
Hero Corp

Frais comme un gardon, chaud comme une tornade, je suis Tornado !

"Hero Corp", ou les super-héros low-cost à la sauce Astier ! Comme on peut s'en douter c'est une série qui sort du lot, grâce à son originalité, à ses dialogues barrés et ses situations surréalistes,...

Lire la critique

il y a 8 ans

24 j'aime

2

Hero Corp
JulieFtis
3
Hero Corp

C'est un peu de la camelote...

Quand on porte le même nom qu'un génial touche-à-tout connu pour avoir largement élevé le niveau de la production made in camember, on ne peut échapper à la comparaison. Et si Simon Astier était...

Lire la critique

il y a 8 ans

20 j'aime

Breaking Bad
JulieFtis
4
Breaking Bad

Merci pour le bad trip...

Tout le monde adore, ça doit être bien. Et tant pis si je suis moyennement fan du synopsis, si justement ce n'est pas mon style de séries j'en serais d'autant plus agréablement surprise. ...4...

Lire la critique

il y a 8 ans

20 j'aime

86

Salem
JulieFtis
5
Salem

Le sherif a les dents longues.

Stephen King m'a initiée à la lecture lorsque j'étais adolescente, et je ne lisais que ça. Je garde un excellent souvenir (peut-être erroné ?) de "Charlie" notamment. Aussi quand j'ai voulu me...

Lire la critique

il y a 8 ans

10 j'aime

3