Décalé, déjanté, immoral, bien réalisé, bien joué, excellent du début à la fin !

Avis sur Holly Weed

Avatar Pascal Villalba
Critique publiée par le

« 25 tonnes de résine de cannabis s’échouent sur la plage d’un village d’une petite île du bassin aquitain, sinistré par le chômage. Que faire de cette encombrante denrée ? La survie du village passe par l’exploitation de cette aubaine par tous les habitants, qu’ils y soient favorables ou pas, bouleversant leur quotidien et leurs convictions morales… »
C’est le « Pitch » qu’on voit partout et qui m’a enduit plein d’erreur !
En fait rien à voir avec le bassin Aquitain, ni le bassin ni la côte Aquitaine, c’est censé se passer en Bretagne !
Et ça a été tourné dans le Calvados et la région parisienne…
Mais voilà comment je me suis retrouvé à regarder cette série « HOLLY WEED » et le moins que l’on puisse dire est que je ne regrette pas et vous invite à en faire autant.
C’est décalé, déjanté, immoral, bien réalisé, bien joué, excellent du début à la fin !
Difficile de décrire sans divulgacher mais je vais quand même essayer de vous donner quelques atouts :
- Le casting avec des actrices et des acteurs se prenant au jeu, suffisamment pour placer les bonnes répliques aux bons moments avec les Deschiens Brunot Lochet et Olivier Broche, des apparitions de Claudia Tagbo et Manu Payet, Jufith Siboni étonnante, mais surtout en premiers rôles Arthur Benzaquen, Marie Petiot, Philippe Vieux et Laurent Bateau.
- Les auteurs sont ceux de Nulle Part Ailleurs, H, et on est vraiment dans l’esprit Canal des meilleurs moments.
- 12 épisodes de 25 minutes où l’on est bien servis par des dialogues irrévérencieux (à
prendre au deuxième degré), des retournements de situation, de l’absurde, des morts, des ressuscités, du sexe, des références ciné…

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 425 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Pascal Villalba Holly Weed