Un scénario sous ecstasy

Avis sur Hunter × Hunter

Avatar A-Sweet-Tea
Critique publiée par le

Attention, spoilers :

Ne connaissant rien à l'œuvre (Ex : manga de Togashi, précédente série de 1999), j'ai néanmoins très vite accroché à cette série, grâce à des personnages attachants, du suspense, de l'originalité, une bonne réalisation, etc.

J'ai pourtant failli arrêter en cours de route, à cause de l'incohérence des 7 arcs narratifs ("Examen de Hunter", "Kukuru Mountain", "Tour Céleste", "York Shin City", "Greed Island", "Fourmi-chimère" et "Les Élections"), qui ressemblent à un puzzle mal fini. Le doute était déjà permis en voyant le nen apparaître subitement dans l'arc 3 ("Tour Céleste"), et se révéler à partir de là tout à la fois omniprésent et indispensable. Il s'est renforcé dans l'arc 5 ("Greed Island"), pourtant pas mal en soi, mais qui mélange confusément jeu et réalité, à tel point qu'on peut s'y perdre.

Et ce scénario a fini par joyeusement s'effondrer avec l'arc 6 ("Fourmi-chimère") qui, du moins tel que présenté dans la série, sort littéralement de nulle part, m'a paru terriblement long et ennuyeux (Ex : +10 épisodes consacrés aux combats entre Hunters vs le roi et sa garde), tout en donnant naissance à des personnages quasiment invincibles par nature (le summum étant atteint avec la maîtrise naturelle du nen par l'ensemble des fourmis-chimères, alors qu'un entraînement intensif était jusque-là requis pour tous les protagonistes). Question perspective, j'ai en revanche apprécié la référence, au terme de la série, à un monde bien plus étendu qu'en apparence, et dans lequel même ces personnages ne seraient que peu de choses, bien que ce point aurait mérité d'être développé. À cet arc loufoque a succédé un dernier arc ("Les Élections"), sous forme de conclusion lente et laborieuse, au cours duquel le père de Gon continuera mystérieusement de jouer à cache-cache, tandis que sa mère n'aura même jamais été évoquée de toute la série.

L'ensemble donne au final une série pas si mal, d'autant que j'ai personnellement adoré les différentes techniques du nen (Ex : Potclean de Knuckle, smoky jail de Morau, crazy slot de Kaito) et certains personnages (Ex : Hisoka). Elle aurait toutefois pu être excellente (l'arc "York Shin City" l'ayant démontré) si le scénario global avait été cohérent du début à la fin. Ça explique à la fois ma note, plutôt élevée, et ma critique, plutôt acerbe.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 521 fois
1 apprécie

A-Sweet-Tea a ajouté cet anime à 1 liste Hunter × Hunter

  • Séries
    Cover Animes préférés

    Animes préférés

    Avec : Fullmetal Alchemist : Brotherhood, Hunter × Hunter, Avatar, le dernier maître de l'air, Les Simpson,

Autres actions de A-Sweet-Tea Hunter × Hunter