Génial et nul à la fois

Avis sur I May Destroy You

Avatar hubertguillaud
Critique publiée par le

L'ébouriffante Coel sublime son récit en nous entraînant jusqu'au coeur du trauma. Polyphonique, toujours à la recherche d'elle-même, surprenante et audacieuse, la série se perd dans ses facilités. Si Coel introduit un peu de distance, on garde l'impression d'être dans une suite de Fleets sponsorisés. La série alterne moments de grâce et scènes inutiles, provocations faciles et moraline post#metoo dégoulinante.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 139 fois
1 apprécie · 1 n'apprécie pas

Autres actions de hubertguillaud I May Destroy You