Affiche In the Flesh

Critiques de In the Flesh

Série de (2013)

Zombivalence

Si vous ne vous êtes pas encore décidé à adopter un gentil petit zombie contestataire lors de mon précédent exposé, celui-ci pourrait bien vous faire changer d'avis. [saisons 1-2] Ca change, de voir un zombie qui pense et qui parle. Ca change, de voir un zombie dépressif, un zombie frappadingue, un zombie qui veut faire croire qu'il n'en est pas un, un zombie gay, un zombie... Pardon. On me... Lire l'avis à propos de In the Flesh

18 3
Avatar Noménale
7
Noménale ·

Shakespeare, Hamlet, acte V, scène 1, extrait.

Hélas ! pauvre Yorick !… Je l’ai connu, Horatio ! C’était un garçon d’une verve infinie, d’une fantaisie exquise ; il m’a porté sur son dos mille fois. Et maintenant quelle horreur il cause à mon imagination ! Le cœur m’en lève. Ici pendaient ces lèvres que j’ai baisées, je ne sais combien de fois. Où sont vos plaisanteries maintenant ? vos escapades ? vos chansons ? et ces éclairs de gaieté qui... Lire la critique de In the Flesh

16 4
Avatar Kalimera
7
Kalimera ·

Critique de In the Flesh par Irina Schwab

Critique après vision du premier épisode (donc susceptible d'évoluer). In the flesh est encore une série britannique très prometteuse. Le sujet est intéressant même s'il hérisse le poil de nombreux amateurs de zombis (moi comprise) mais on comprend bien vite qu'en réalité les zombis ne sont qu'un prétexte pour parler de sujets bien plus classiques. Côté acteurs : pour l'instant rien... Lire la critique de In the Flesh

10 2
Avatar Irina Schwab
7
Irina Schwab ·

Critique de In the Flesh par SweetBerry

Bon dieu ! Les zombies gentils arrivent ! Entre Warm bodies et In the flesh, la série ouf de la BBC, on est servi. Dans un monde où les morts se lèvent et attaquent les vivants, le gouvernement a réussi à trouver un remède. Le syndrome des partiellement décédés (PDS) est alors crée et moyennant une injection par jour, les morts peuvent retourner chez eux. Mais entre temps, les vivants se sont... Lire la critique de In the Flesh

8 12
Avatar SweetBerry
10
SweetBerry ·

In the Soul

Je l'ai dit, je le répète, c'est mon credo, je suis monomaniaque : aujourd'hui, à quelques trop rares (mais réjouissantes) exceptions près, seuls les Anglais sont encore capables d'écrire des scénarios dignes de ce nom. Prenez, par exemple, The Walking Dead, ou n'importe quelle itération redondante du thème du zombie que ce soit sur grand ou sur petit écran, injectez-lui de la... Lire l'avis à propos de In the Flesh

4 2
Avatar Liehd
8
Liehd ·

Post-zombie

In the flesh est une série avec des zombies. Les zombies c'est à la mode, tout le monde trouve ça cool. Les bas du front y trouvent une bonne occasion de voir des flots de sang et des giclées de matière cérébrale, de l’héroïsme et du frisson, les intellos y voient une dénonciation de la société capitaliste, dans laquelle l'humanité se réduit à une masse de décérébrés, soumis à leur seuls bas... Lire la critique de In the Flesh

3 1
Avatar mijdrol
7
mijdrol ·

Critique de In the Flesh par RicoKadhafi

Après un premier épisode très efficace, « In The Flesh » perd en force, la créature n'effraie pas et le questionnement sur l'humanité disparaît totalement au profit du sujet « de société ». Si ce recentrage du sujet ne plaira pas forcément à tous les amateurs de zombies, il reste ce contexte original et passionnant, instauré dans les premières minutes de cette série, qu'il serait agréable de... Lire la critique de In the Flesh

2
Avatar RicoKadhafi
6
RicoKadhafi ·

L'intolérance pour les nuls

Une série où certains zombies sont guéris de leur rage et reviennent dans leurs familles. En fait, ça parle uniquement d'intolérance. Vous remplacez zombie par homosexuel, vous obtenez la même chose. Il n'y a que 3 épisodes et j'ai abandonné au 2ème. Vraiment pas très intéressant. Lire l'avis à propos de In the Flesh

4 1
Avatar drloser
4
drloser ·

God. English people are fucking good with a camera.

Il faudrait inscrire ceci dans la roche : aucun sujet n'est bon ou mauvais. Le genre zombie pas plus qu'un autre. Cependant, l'erreur courante du cinéma "grand public" n'est que de traiter un thème à certains moments, d'un seul angle de vue. Les films de guerre, par exemple, montrent la réalité du terrain, la plupart du temps. Qui est, bien sûr, importante. Cependant... la guerre ne se passe... Lire la critique de In the Flesh

Avatar mesmer
7
mesmer ·

In the flesh

In the flesh est cette série improbable dont le personnage principal est un gay mort-vivant, c’est à la fois une série à thématique LGBT et une série qui reprend les codes du film de zombie. Je la qualifie d’improbable parce qu’elle mêle deux caractéristiques peu mainstream, et du coup la série prend le risque de devenir confidentielle. Elle sera effectivement annulée après une seconde saison... Lire la critique de In the Flesh

Avatar plezirdezie
7
plezirdezie ·