Avis sur

Initial D Battle Stage par Spacewolf1

Avatar Spacewolf1
Critique publiée par le

Anime orienté sur les courses de côte et le drift, Initial D a pas mal évolué sur l'aspect graphique. Si les "Stage" 1 (26 épisodes), 2 (13 épisodes) et 3 (film) accusent leur âge c'est principalement à cause des courses réalisées en images de synthèse traditionnelles. Les 4 (24 épisodes), 5 (14 épisodes) et Final (4 épisodes) Stage utilisent quand à eux la technique du Cell Shading (image de synthèse mais avec un aspect dessin animé) qui rends terriblement bien et qui vieillit bien. Le chara-design est quand à lui assez particulier, mais là n'est pas l'intérêt d'Initial D.

Les courses, le coeur de l'anime, sont dynamique et bien orchestré. Les différents aspect technique du monde automobile (roulis, transfert de masse...) y sont abordés et expliqués ce qui fait qu'on n'a pas besoin d'être pilote pour comprendre ce qui se passe. On note d'ailleurs qu'au fur et à mesure de l'anime cela devient de plus en plus pointu. Les méthodes de pilotage, la gestion de la voiture, l'aspect psychologique du pilote... les derniers stages sont loin du côté plus fun du premier. Les personnages évoluent de la même manière dans leurs compétences de pilotages, leur aspect plus humain étant en grande partie mis de côté. Takumi qui y va par l'instinct au début comprend et s'intéresse de plus en plus à l'aspect technique (sans pour autant laisser son instnct de côté.

Reste enfin la bande son très dynamique et qui colle étrangement terriblement bien aux courses. Je dis étrangement car il s'agit d'eurobeat, un dérivé de la dance... pas exactement ce qu'on attendrait dans un anime consacré aux courses hein ??? Et pourtant ça marche !!!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1989 fois
13 apprécient

Autres actions de Spacewolf1 Initial D Battle Stage