Avis sur

Initial D Battle Stage par Faustt

Avatar Faustt
Critique publiée par le

Initial D est à ma connaissance le seul anime sur le "drift", ces compétitions de dérapage en montagne, très célèbres au Japon.

La première chose qui saute aux yeux est le chara design, absolument horrible. Alors oui, je sais, là vous vous dites que ce n'est qu'une question de goût etc...Oui mais non, là c'est vraiment ignoble. On dirait que c'est Picasso qui a inspiré le design des visages, tant ils sont déformés, défiant toute loi de la nature. Par exemple, quand un personnage est de face, sa bouche est de profil...
Les décors ne sont pas mieux faits, on dirait ceux d'Olive et Tom ou toute autre séries des années 80 tant c'est terne, fade, sans imagination...

Très rapidement on se rend compte que tous les efforts ont été mis sur les voitures, héroïnes à part entière de cet anime. Et là pour le coup, c'est une réussite totale.
La 3D est très bien utilisée pour les représenter et chaque détail, intérieur comme extérieur, a été reproduit à la perfection. Les carrosseries brillant la nuit, éclairées par les phares, sont des merveilles.
Même le son du moteur correspond à chaque modèle de voiture. Encore plus fort : le bruit si caractéristique du changement de vitesse sur les skylines et du dépassement des 100Km/H sur la 86 sont également reconstituées.

C'est la même chose pour l'animation : celle des courses est très dynamique (restituant bien l'impression de vitesse), alors que le reste du temps elle est sommaire, se contentant du strict minimum.

Il est ensuite difficile de parler du scénario, celui n'étant en fait qu'une succession de courses. Celles ci sont passionnantes, car même si l'on devine facilement qui va gagner, on se demande toujours comment il va gagner. Et là aussi, c'est un point fort de l'anime : le réalisme. Alors certes, même Michael Shumacher aurait du mal à faire ces manoeuvres à une telle vitesse. Toutefois, elles ne sont pas surnaturelles, tout est suffisamment crédible pour éviter que le spectateur ne décroche.

La psychologie des personnages est également intéressante. En effet, chaque adversaire est nettement moins stéréotypé qu'il n'y parait, leurs réactions pouvant quelquefois nous surprendre.
La relation entre Takumi et son père vaut aussi le détour, faite de non-dit mais reposant au final sur une solide confiance.

Si la BGM est assez réussie, les génériques tapent rapidement sur le système. Mention spéciale au dernier qui est en faite un clip vidéo du groupe interprète. Une bonne idée mais le résultat est immonde de mauvais goût...

En conclusion, Initial D intéresseras surtout les fans de voitures de sport japonaises. Si vous avez été capable de regarder Fast & Furious en entier, sans bailler, cet anime est fait pour vous. Comme je suis de ceux là, je ne peux que mettre une bonne note.
Par contre, les autres (c'est-à-dire 95% des gens) ne trouveront absolument aucun intérêt à cette série.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 703 fois
2 apprécient

Autres actions de Faustt Initial D Battle Stage