L'humour noir britannique à son paroxysme

Avis sur Inside No. 9

Avatar Jorick Wiart
Critique publiée par le

Inside No.9 est une série d'anthologie britannique créée par deux brillants acteurs, comédiens et scénaristes presque inconnus en France, Reece Shearsmith ("Le Dernier Pub avant la fin du monde", "High Rise") et Steve Pemberton ("Doctor Who", "Whitechapel"). Après la création de deux séries, "The League of Gentlemen" en collaboration avec Mark Gatiss ("Sherlock", "Taboo") puis "Psychoville", le duo s'est lancé dans la réalisation d'Inside No.9 qui compte aujourd'hui trois saisons.
Chaque épisode de cette série est une histoire à part entière avec son univers, ses personnages et son passé. Les épisodes se déroulent tous dans un lieu portant le numéro 9 (un appartement, un manoir, un karaoké, un wagon) et les deux créateurs de la série jouent dans presque chaque épisode (sauf un pour chacun). Mais alors, me demandez vous, qu'est ce qui fait de cette série une série aussi exceptionnelle et pourquoi devrais-je la regarder ? Et bien, pour de nombreuses raisons :

Inside No.9 c'est un casting fantastique. Shearsmith et Pemberton se sont entourés de certains des plus grands acteurs et comédiens britanniques qui sont pour la plupart inconnus en France mais qui apportent à la série un réalisme et une puissance dans le jeu et les émotions transmises au téléspectateur. Ainsi on retrouve Conleth Hill ("Game of Thrones"), Julie Hesmondhalgh ("Broadchurch") ou encore Mathew Baynton ("You, Me and the Apocalypse").

Inside No.9 c'est un humour noir grinçant propre aux britanniques et qui arrive à nous faire rire à propos de choses affreuses. Il m'est arrivé d'avoir eu honte de rire devant cette série (A quiet Night In) . Les créateurs arrivent à assembler l'humour et le drame dans chaque épisode. Avec cette série, il n'est pas rare de se retrouver une larme à l'oeil ou bien en train de hurler un "Nooooooooon" devant son écran après certaines scènes ou révélations alors que 5 minutes avant on était en train de rire aux éclats. Même après les avoirs vus plusieurs fois, j'ai toujours les yeux mouillés après certains épisodes (12 Days of Christine).

Inside No.9 ce sont des retournements de situations, des twists qui remettent tout en question. C'est aujourd'hui la seule série qui réussi à vous faire croire / voir quelque chose durant 25 minutes et qui dans les 5 dernières va tout bouleverser pour vous laisser la bouche ouverte et un air ébahis sur le visage (Tom & Gerri). Ces twists ne sont pas toujours aussi intenses, ni présents dans chaque épisode mais ça n'enlève en rien la qualité d'écriture de l'histoire (Empty Orchestra).

Inside No.9 c'est un format très agréable. En effet ce sont des épisodes courts de 30 minutes qui changent des grosses séries avec des épisodes d'une heure. De plus, le format anthologie, permet de regarder un épisode quand on veut étant donné qu'il n'y a pas une histoire qui se suit, et ce n'est pas pour autant que les personnages ne sont pas travaillés ou que l'histoire est bâclée.

Inside No.9 est donc une série à voir. Il est vrai que certains épisodes peuvent sembler décevants comparés à d'autres car les histoires sont différentes et chacun à ses propres goûts. On peut aussi être plus touché par un épisode que par un autre et encore une fois ça dépend des goûts de chacun mais chaque épisode c'est une histoire, chaque histoire c'est des émotions et chaque émotion fait une bonne série.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 431 fois
4 apprécient

Jorick Wiart a ajouté cette série à 1 liste Inside No. 9

Autres actions de Jorick Wiart Inside No. 9