Les lents gogols liés

Avis sur Into The Night

Avatar JunonBee
Critique publiée par le

Mes abonnés connaissent ma passion discutable pour les séries ratées.
Après l'effroyable Marianne, Into the night nous offre un festin de roi! Dialogues ineptes ("Attention, je compte jusque 1! ", "Rick, tu es un parangon de moralité" parmi une belle brassées de perles), débités sur un ton monocorde à peine compréhensible voire carrément atroce quand le mixage rend les personnages non francophones inaudibles, intrigue fumeuse avec rebondissements en carton (Sylvie trouvera -t'elle le temps d'aller chouiner son mari décédé sur leur lit alors qu'il ne reste que 4 minutes avant le lever du soleil? Peut on faire en Airbus 3 fois le tour du globe avec 2 pleins? Le mec barbu est-il vraiment un terroriste? Un homme grièvement blessé à la tête peut-il ramper sur un kilomètre puis conduire une jeep? Si le groupe se trompe de chemin, arrivera t'il à temps à la base secrète sachant que visiblement il n'y a aucun cartographe dans l'équipe de réalisation?) dont une bonne partie à été pompés sans vergogne à Stephen King, musique subtile comme une pub Axe, jeu d'acteur oscillant entre la performance de BTS théâtre et la figuration au Puy du Fou, crédibilité du contenu absolument nulle (si vous cherchez à savoir si une auxiliaire de vie est compétente pour une chirurgie de la main, welcome!), le plaisir moqueur est infini et on se régale avec un rictus post accident de ce ratage intégral. Vivement la saison 2!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 468 fois
5 apprécient

Autres actions de JunonBee Into The Night