👉 1er juillet : Les extraits de commentaires sont à nouveau disponibles dans les feeds 🥳.
Et toutes les mises à jours sont à retrouver ici : journal de bord de SensCritique.

A force de le répéter à tout-va et à tout le monde tellement je suis content de cet exploit, je pense que ce n'est guère plus une surprise pour qui que ce soit - sauf ceux qui ne me connaissent pas : DanMachi (Dungeon ni deai o motomeru no wa machigatteiru darō ka dans la langue de Hayao Miyazaki) a été une véritable claque et le début d'une véritable passion, malgré de nombreux points fortement discutables au sein de cet animé. J'ai dévoré la série, les light novels, et bientôt les mangas - c'est dire ! Et quitte à regarder la série animée, il va sans dire que les OAV - des épisodes hors-série - ne me sont pas restés méconnus. Is It Wrong to Expect a Hot Spring in a Dungeon ?, OAV de la première saison, m'a replongé dans cette dernière avec une focalisation, comme de par hasard, très portée sur le fan service ; moi qui pensait que l'animé gagnait en maturité, laissant petit à petit de côté cette fameuse facette si chère à cet univers : que de naïveté !

Cet épisode prend part après la victoire de la Familia Hestia sur le Goliath Noir au dix-huitième étage du Donjon. Sur le chemin du retour pour la surface, la compagnie tombe sur une salle non répertoriée qui abrite... des sources d'eau chaude.
Pas plus de spoil !

D'une durée équivalente à un épisode normal (une vingtaine de minute), il est plaisant de retrouver notre Familia Hestia quand bien même l'intrigue principale de cet épisode tourne autour d'un fan service pur et dur ; au point que l'on en vient presque à regretter la prise de maturité développée au cours des saisons. Mais bon, je suppose que les OAV sont à l'image de la saison qu'il close donc, en ce point, il n'est guère étonnant de contempler une telle prolifération de poitrines et de séquences " "légèrement" " érotiques tout au long de l'épisode. C'est bien le seul point qui peut rebuter - dommage qu'il n'y ait que ça donc ; personnellement, de nombreuses scènes me font sourire, accompagnées de ces fameuses phrases presque gênées du type "Non, mais c'est pas vrai", "Mais vraiment ?", "Oh non", j'en passe et des meilleures. Néanmoins, on demeure - et je parle en absolu ignorant sur le sujet - sur des séquences assez mignonnes, sans véritablement entrer dans l'abject. Ainsi, on reste sur un épisode "rince l’œil" à la sauce DanMachi, avec des personnages à la mentalité appréciable et aux relations sympathiques. Ma seule véritable perplexité se pose sur le personnage de Aiz Wallenstein : certes, c'est vraiment super sympa de la voir mais elle sert à quoi dans cet OAV, si ce n'est dire qu'elle existe pendant, littéralement, quinze secondes et qu'elle a un rhume.

Dans l'ensemble, il demeure difficile de critiquer objectivement pour ma part cet OAV, sa principale raison d'exister étant étroitement liée au fan service qu'il propose. Alors oui, l'intrigue (pas celle des fesses ou des poitrines, celle de la salle du Donjon) est intéressante mais relégué en un sens au second plan, les (quelques) combats restent appréciables et les personnages (pour ce qui en est de leur personnalité) sont attachants mais, au risque de me répéter, la fonction primaire de cet épisode hors-série est tout autre. Il n'en demeure pas moins divertissant et faisant parti de l'univers DanMachi, ce qui est largement suffisant pour que je le recommande !
Et n'oubliez pas : la Fantasy nous appartient !

PhenixduXib
6
Écrit par

il y a plus d’un an

Le Seigneur des Anneaux
PhenixduXib
6

Chaque succès découle d'un "échec"

Il fut un temps où je ne connaissais du Seigneur des Anneaux que l'adaptation cinématographique de Peter Jackson, je ne crois pas dire de bêtises si je déclare que je ne savais même pas qu'à la base...

Lire la critique

il y a plus d’un an

5 j'aime

Dragon Inside Me
PhenixduXib
8

Mon coeur n'a pas résisté...

Rien de mieux qu'une soirée d'hiver pour regarder les quelques achats fait dans une boutique de Fantasy. Et le choix du film d'aujourd'hui s'est porté sur de la Romantic Fantasy. J'avais pu regarder...

Lire la critique

il y a 4 ans

5 j'aime

2

Redo of Healer
PhenixduXib
2

A quoi sert le scénario quand on a du S-E-X-E ?

L'illustration présentée étant plutôt très éloquente et évocatrice, je me suis souvenu à quel point j'avais adoré l'animé Bikini Warriors et me suis mis à visionner ce nouvel animé : Redo of Healer,...

Lire la critique

il y a 1 an

4 j'aime

2