Un chouette moment.

Avis sur Jean-Claude Van Johnson

Avatar Nelson
Critique publiée par le

Sans grandes surprises, la série ne révolutionne pas le genre, mais parvient à faire mouche dans la plupart de ses gags, même si un scénario plus travaillé aurait permis à la série de décoller un peu.

Je n'ai jamais été un fan inconditionnel des films de JCVD, j'en ai vu quelques-uns, et par la suite, j'ai toujours apprécié ses petites phrases cultes, "1+1=11", "J'adore l'eau, dans 20 ans y'en aura plus", et son côté second degré, comme dans The Expandables, film qui pourrait être à l'origine de l'idée de la série (la série à une couche supplémentaire de méta-narration, mais c'est à peu près la même idée).

On suit Jean-Claude Van Damme reprendre du service en tant qu'acteur après un iatus de quelques années, à cause de l'amour de sa vie (qu'il recroise par hasard... Je. Enfin merde quoi. On parle des 5 premières minutes de la série. Il faudrait quand même éviter de lancer TOUTE l'intrigue sur une rencontre fortuite quand même..).
Intrigue qui fait la part belle aux clichés, et qui s'en paye leur tête tout en s'en servant. Dans le milieu on appelle ça du lampshading. Exemple avec spoiler très mineur :

Lorsque JC va se faire casser la gueule par une horde de méchants, sous les ordres de leur chef, ils ne l'attaque que un par un sinon c'est trop "confus". C'est très drôle sur le moment, mais le cliché est toujours présent.

C'est le problème du post-modernisme, c'est qu'on à l'impression de gagner en subversivité, alors que pas du tout, on se retrouve juste avec des oeuvres moins honnêtes.

Au-delà de ça, la série est drôle, donc, puisque la plupart de l'humour méta fonctionne, grâce à une mise-en-scène sobre (pour être gentil), mais avec des performances d'acteurs solides, sans être whaou.
Les chorégraphies sont ok, le montage plan-plan, etc.

Mais alors pourquoi 7 ? Bah déjà, parce que 6, c'est un peu dur, et en plus, la série est incroyablement courte. A peine 3h la première saison, il y a très peu de gras, c'est direct, et puis surtout du coup on a pas le temps de s'apitoyer sur la technique (ou l'artistique, d'ailleurs).

C'est un chouette moment. Plutôt avec des potes et quelques bières et un jeu à boire.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 182 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Nelson Jean-Claude Van Johnson