Les explications à outrance.

Avis sur JoJo's Bizarre Adventure : Golden Wind

Avatar CuddleFox
Critique publiée par le

Les explications à outrance c'est dans l'ADN Jojo si on veut, mais ça ne marche plus quand tu passes plus de temps à expliquer qu'à montrer de l'action. Prosciutto qui explique à Buccellatti que celui-ci est fatigué après avoir attaqué et que ça faisait parti de sa stratégie alors qu'il l'a jamais vu utiliser son stand avant, Pesci qui change subitement de caractère, le combat Narancia Formagio où c'est le stand de Narancia qui est complètement présenté comme une menace dans la mise en scène, c'est pas juste des explications, c'est de la mauvaise écriture. Je pourrais continuer longtemps, pourquoi un piaf tombe aux pieds de Illuso s'il a besoin d'attirer les êtres vivants pour qu'ils soient dans le monde des miroirs ? Comment Gold Expérience peut-il frapper ciocollatta pendant 7 pages alors que Giorno dit qu'il a les poignets cassées moins d'une minute avant ? Si le pouvoir de Diavolo, c'est de skipper une partie du temps, ça ne devrait pas l'empêcher de prendre des coups et encore moins le rendre invincible comme les personnages le prétendent, s'il skip la partie du temps où il se prend un coup, du point de vue des autres personnages, ils devraient voir Diavolo étendu par terre, qui s'est effectivement prit un coup mais ne juste pas comprendre ce qui s'est passé car le temps a sauté.

Ce sont des choses qui ne m'ont pas autant sauté aux yeux quand j'ai lu le manga, car celui-ci est illisible et que je dois rester 5 minutes sur une case pour comprendre l'action, où se trouve telle partie du corps, etc. (Alors que les parties 3&4 étaient parfaitement claire avec un découpage qui, même si moins original, est dix fois plus lisible. Différent veut pas dire mieux) ce qui fait que j'en avais pas grand chose à faire de ce qu'il se passait au final, mais toutes ces incohérences font que j'en ai plus rien à faire de regarder la partie 5 alors que je sautais sur les épisodes de la 4, et je vous assure que je n'exagère rien du tout. Et ça me fait vraiment chier. Et évidemment, sans compter les animations incompréhensibles qui clôturent les combat Narancia Formagio et Giorno Buccellatti. Il y a certain combats qui j'attendais de voir animé pour comprendre et que j'ai quand même mit du temps à comprendre en animé. Notamment l'issu du combat contre zucchero.

Si je suis la partie 5 actuellement c'est pour voir en animation des points de repères que j'ai apprécié du manga. La relation Cioccolata Secco et Prosciutto Pesci, Buccellatti qui se fait aider par Doppio, les musiques magnifiques, la mise en scène cinématographique du premier épisode, les mudamuda de Giorno avec son seiyu incroyable.

Mais niveau écriture, des combats en premier lieu, c'est la pire partie, la moins lisible, et la moins prenante. Et dommage, 90% des épisodes, c'est du combat.
D'ailleurs pour une raison totalement inconnue l'intégralité de ces problèmes disparaissent à la partie 6.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1827 fois
1 apprécie · 15 n'apprécient pas

Autres actions de CuddleFox JoJo's Bizarre Adventure : Golden Wind