Fléaux, sakuga et overhype?

Avis sur Jujutsu Kaisen

Avatar Disgraceful_Nerd
Critique publiée par le

Jujutsu Kaisen, c'est très certainement un des shonens qui aura su le plus marquer le Weekly Shonen Jump ces 5 dernières années aux côtés de mangas comme Demon Slayer, Chainsaw Man (lisez Chainsaw Man) ou Dr.Stone. Pourtant, ce n'est qu'en 2020 avec l'adaptation animée que j'ai pu découvrir cette oeuvre, par conséquent cette critique ne prendra pas en compte les évènements qui se sont déroulés dans le manga.

Le monde dans lequel se déroule Jujutsu Kaisen est en proie aux fléaux, des sortes d'esprits frappeurs qui naissent des émotions négatives des humains, et contre lesquels luttent des exorcistes. On y suit donc l'histoire de Itadori Yuji, un lycéen japonais en Seconde qui du jour au lendemain est forcé à manger le doigt d'un fléau extrêmement puissant, Sukuna, pour sauver des camarades de son lycée. Itadori parvient à maîtriser le démon dans son corps, mais il sera tout de même condamné à mort. Le plus puissant des exorcistes, Satoru Gojo, parviendra malgré tout à lui accorder un sursis avant sa mort: il doit donc récupérer et avaler tous les doigts de Sukuna afin de mourir en éradiquant définitivement la menace du démon Sukuna, et pour cela, intégrera donc l'école des exorcistes pour apprendre à maîtriser les arts occultes. On part donc sur le postulat relativement classique de l'adolescent japonais qui abrite une entité maléfique dans son corps, ses amis le garçon taciturne et la meuf colérique, et son maître le guerrier très renommé aux cheveux gris et qui se cache les yeux en permanence pour ne les dévoiler qu'à des moments cruciaux. J'ai l'impression d'avoir déjà vu ça quelque part...

Bon, il est vrai que Jujutsu Kaisen ne brille pas par son originalité, et ce n'est pas son côté plus sombre et brutal que Naruto qui l'aidera à se démarquer, pour cela, il y avait déjà Parasite. Toutefois, un synopsis peu original ne veut pas dire une histoire ratée, car force est de constater que Jujutsu Kaisen brille sur bien des points. Son histoire, déjà, bien que déjà vue et plutôt prévisible, n'en est pas moins intéressante à suivre, et les relations entre les personnages sont vraiment à mon goût très réussies, on s'attache très rapidement à eux.

Mais là où l'anime brille le plus, je trouve, c'est dans sa façon de sublimer le manga: que ce soit la direction artistique, l'animation avec ses nombreux sakugas pour en mettre plein les mirettes, la mise en scène, les doublages (en VO je précise, je n'ai pas écouté la VF) les OST, les openings, les endings et mention particulière pour l'ending 1, Jujutsu Kaisen est très certainement un des meilleurs bonbons pour les yeux et les oreilles qu'il me fut donné de voir en 2020, Mappa a vraiment fait un bel effort pour réussir cet anime. Jamais notre immersion n'est brisée, jamais rien ne détonne, il n'y a pas à dire, à ce niveau-là, c'est propre, très propre.

Là où Jujutsu Kaisen pêche, en revanche, c'est dans sa façon de structurer le début de son histoire. Entre un synopsis vu et revu, un arc tournoi franchement anecdotique, et le visiblement indispensable épisode baseball, ce n'est pas vraiment ce qu'il y a de plus passionnant. On en est carrément à un point où la mission de milieu de saison a plus de conséquences sur l'histoire et les personnages que la mission de fin de saison, c'est vous dire.

Alors, encore une fois, je n'ai pas lu le manga, et je sens tout de même que Jujutsu Kaisen a une trame suffisamment intéressante en dehors de la checklist du shonen nekketsu habituel pour qu'il ait le potentiel de devenir un grand shonen, c'est pourquoi je vous le recommande. Mais si l'histoire ne parvient pas lors de la saison 2 à venir dans probablement un an, Jujutsu Kaisen ne pourra jamais prétendre à devenir un classique du genre, tout simplement.

En somme, Jujutsu Kaisen, c'est un très bon divertissement, mais déjà un classique?... Mmh, pas si sûr. Un anime très classique, mais formidablement bien animé, avec des OST très qualitatives, et des personnages attachants pour qui on a de l'empathie (hâte d'en savoir plus sur Gojo le best boy, d'ailleurs). Seulement, j'attends juste que la suite propose quelque chose de plus intéressant narrativement: c'est justement parce que Jujutsu Kaisen a vraiment du potentiel que j'espère qu'il s'améliorera dans les saisons futures. Regardez donc la saison 1, histoire de ne pas prendre le train en marche, et souhaitons à Jujustsu Kaisen de briller à l'avenir plus encore qu'il ne le fait déjà.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 91 fois
Aucun vote pour le moment

Disgraceful_Nerd a ajouté cet anime à 2 listes Jujutsu Kaisen

Autres actions de Disgraceful_Nerd Jujutsu Kaisen