Vainqueur par K.ON

Avis sur K-On!

Avatar notludovic
Critique publiée par le

Heureux qui, comme Ulysse a fait un long voyage et tout ça. Mais Ulysse, premier du nom (une trentaine suivront) a eu un gros manque dans sa vie. Au lieu de sillonner les mers et de se faire âpater comme un crétin de mâle blanc fragile, il aurait du se mettre à l'animation japonaise. Et oui, car en l'an de grâce 2009 soit un an avant l'avènement du reigne de Nichijou sur l'anime drôle et mignon, K-ON! était là pour distribuer une immense dose de moe, de la musique et un anime avec des lycéennes qui avait énormément d'énergie à revendre, à l'image d'un opening fou fou.

Dans la mythologie des animes, faire un anime avec un girl's band c'est certainement le truc qui marchera le plus facilement pour peu que l'on respecte certaines règles. Les filles doivent être jolies sans trop l'être, mais surtout avoir un potentiel moe immense. La musique doit être sympathique sans non plus sembler être une production démesurée (même si Angel Beats par exemple est l'antithèse de cet argument, mais vu que ce n'est pas le sujet central...) et puis il faut aborder un angle, le comique ou le drama. Et K-ON! coche toutes les cases pour faire un anime facile.

Visuellement, la patte Kyoani est présente, sérieuse et parfaite. Il n'y a rien qui soit trop, rien qui ne soit trop peu. Il y a 11 ans, c'était comme ça qu'on faisait un anime visuellement réussi. Le chara design s'appuie sur la même chose qui faisait que Haruhi Suzumiya était réussi, mais avec une pointe de charme plus doux ici. Menant l'histoire plusieurs fois à la plage (forcément...), on a de belles scènes, colorées et chaudes, mais aussi des scènes un peu froides. Bref ça marche! La talentueuse Naoko Yamada à la baguette, pas étonnant que ce soit aussi réussi. Le réalisme et l'attention aux personnages principaux m'a scotché, j'ignorais que même à l'époque elle était déjà aussi douée pour faire que les personnages soient dirigées ainsi.

Quand on garde un anime comme un grand vin dans un coin de sa ludothèque, on a vraiment très peur d'être déçu. C’était mon appréhension avant de voir cette première saison. Revenant d'un long voyage perdu dans un océan où se côtoyait le meilleur (comme par exemple, Your lie in april) ou le pire (comme Saint Seya sur Netflix, le bienfaiteur et profiteur à la mode), j'ai vécu un peu la scène où Marty branchait l'ampli trop fort. Quand on regarde une série à la suite, en général on zappe l'opening. Figurez-vous que l'appel de ces sirènes trop moe est irrésistible, même si c'est clairement pas la meilleure musique d'anime du monde, elle est très réussie, très adaptée, parfaite pour cet anime. C'est fou parce que quand cet anime est sorti en 2009, on verrait que Kyoani referait ce genre d'association parfaite, dans Liz et l'oiseau bleu, dans Hibike Euphonium... C'est vraiment leur truc, l'art, on sent un amour de leur travail, et immanquablement on se doit d'avoir une pensée pour ceux qui ont quitté ce monde et qui sont irremplaçables.

Côté scénario, c'est léger. On est sur une vie ordinaire de lycéennes plutôt banales, qui décident de monter un groupe pour faire quelque chose de leur scolarité au lycée. Bien qu'attachantes, l'anime garde un ton monocorde pour rester dans une expression abusant forcément du kawaii, du moe et d'autres expressions dont seules les lycéennes japonaises sont les garantes. Ce côté gentil anime est assumé, rien qui ne déborde. Cela limite un peu la portée de l'histoire elle-même, ce qui fait que l'on ne retiendra pas grand chose. Est-ce cela que l'on appelle un anime divertissant? On dirait bien. M'enfin les voir vivre et grandir, et finalement ressentir et s'attacher à elles... ce sera le plus important.

K-ON! apportera sur cette première saison une douce mélodie de sentiments doux, des gros éclats de rire, une envie irrésistible de danser sur son opening, une envie d'avoir Yui comme pote, et tellement de choses encore à quiconque visionnera ces épisodes. Nul besoin de parcourir les 7 mers pour trouver quelque chose qui change les idées, qui chassent toute idée noire, qui oxygène le cerveau à force de rire. Belle série, agréable, remplie à ras bord de bonheur. K-ON! s'est placée direct dans mon coeur, comme ça (et encore plus avec la saison 2).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 98 fois
Aucun vote pour le moment

notludovic a ajouté cet anime à 1 liste K-On!

Autres actions de notludovic K-On!