Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

"Sir, on a gros !"

Avis sur Kaamelott

Avatar Dandy Travesti
Critique publiée par le (modifiée le )

Au-delà d'une critique, c'est plutôt un vibrant hommage que je vais rendre à l'une des plus grandes séries françaises. D'ailleurs, c'est avec le sourire que je rédige en ce moment-même mon texte, car j'entends retentir au loin les trompettes, comme tous les soirs quand mon voisin se lance dans une série d'épisodes jusqu'à pas d'heure.
Kaamelott, c'est ce genre de série qui constitue un esprit, une communauté, un grand délire universel qui se partage en soirée, avec ses collègues ou entre amis. On balance une réplique de Perceval, un autre répond en citant Kadoc. Et une grand discussion s'entame sur les épisodes les plus marquants de la série, un listing de toutes les grands délires arthuriens.
Partant d'un pari risqué, Alexandre Astier a su séduire avec ce qui constituait au départ une mini-série sur la légende du roi Arthur. Ç'aurait pu être un flan monumental mais presque dix ans après ses débuts sur M6, Kaamelott est devenu une de ses rares séries française à être à la fois culte et de grande qualité. Tout cela grâce A un éventail de personnages tous plus burlesques les uns que les autres, de nobles chevaliers et de gentes dames qui parlent comme s'ils étaient dans un film dont les dialogues seraient écrits par Michel Audiard, grand modèle d'inspiration de notre roi Arthur.
Ce qu'on a a tendance à oublier mais qu'un féru vous dira, c'est que c'est aussi le grand chef d'oeuvre d'Alexandre Astier, sa propre réécriture du mythe arthurien dans lequel il est scénariste, acteur, et même musicien. On pense tomber sur un programme court censé boucher le trou de 20 h 45 avec de simples sketchs, mais on passe de l attachement A de grandes péripéties à partir du Livre III. Certains lui reprocheront d'être passé de quelque chose de léger à une histoire sombre, réflexion trop radicale peut-être, car en plus de laisser en place tout l'univers développé dans les trois premiers livres, Alexandre Astier va donner à ses personnages les plus censés le développement dont il bénéficiait dans l'oeuvre d'origine tout en restant dans l'esprit Kaamelott et ce, pour notre plus grand plaisir. On découvre alors en Arthur et Lancelot des personnages tourmentés, l'un plutôt blasé et l'autre frustré. Bien entendu, ce genre d'initiative n'a pas fait l'unanimité et pourtant, la série a pris une tout autre dimension à partir de là, plus ambitieuse que le simple programme entre la météo et le navet de première partie de soirée. Elle est désormais une série culte, une référence pour beaucoup et un mythe breton ancré dans le paysage audiovisuel français.

Ainsi, c'est avec impatience que toute une communauté de fans attend le passage de ce programme du petit au grand écran. Mais victime de son succès télévisé, voilà cinq années que le projet est en suspend, la faute à un conflit entre CALT Production et Alexandre Astier. En attendant, reste à ceux qui ont su aimer le roi un peu bourru aux multiples couronnes une adaptation animée d'Astérix qui arrive dans le courant du mois de Novembre...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 394 fois
6 apprécient

Autres actions de Dandy Travesti Kaamelott