Quel est le prix d'une vie ?

Avis sur Kaiji: Ultimate Survivor

Avatar Albator_Larson
Critique publiée par le

"Une vie ne vaut rien, mais rien ne vaut une vie"
André Malraux

En effet, comment pouvons-nous donner un prix à une vie et la considérer comme une vulgaire marchandise ? Et pourtant l'anime que je vais aborder essaye de parler d'à quel point une vie peut valoir ou pour être plus précis à quel prix une vie peut-être parié ?

Mais avant cela une petite présention, Gyakkyou Burai Kaiji : Ultimate Survivor est un anime de 2007 adapté du manga du même nom et dirigé par le studio Madhouse (avec la participation de Tatsunoko Production pour l'animation 3D).

Il nous raconte l'histoire d'Itou Kaiji, un pauvre type cherchant désespérément à gagner un peu d'argent en jouant. Ayant co-signé une reconnaissance de dette, Kaiji embarque sur un navire de la dernière chance tenu par des professionnels du crédit.

Et comme vous pouvez le deviner cet anime parlera de jeux d'argent, un thème qui n'a pas beaucoup de très bon manga ou anime, je ne pourrais citer qu'Akagi, Liar Game et l'anime dont nous allons parler: Kaiji.

Rares sont les animes parlant aussi bien du jeu d'argent, ne nous laissant pas une seconde pour nous ennuyer, qui ont une psychologie de ses personnages si recherchés, pointant du doigt les parties les plus enfouies de notre psyché, les jeux ainsi que les punitions, particulièrement bien trouvées, permettent justement de tirer de certaines personnes ce qu'ils n'osent pas montrer au grand jour ou du moins à quel point l'être humain peut toucher le fond …

Pour passer à l'exposition, étant donné que j'ai déjà parlé du thème, l'anime se déroule de nos jours au japon qui permet de plus facilement saisir son public en exploitant l'horizon tokyoite, en particulier son côté sombre où des gens désespérés et qui ne se sont pas donné les moyens de leur ambition essayent d'emprunter la route vers le succès quitte à risquer tout ce qu'ils ont, on ressent la fatalité des personnages et cette tension qui tuera bien des amitiés !

Maintenant la musique, déjà le sound design est du pur génie, les bruits environnants que l'on a lors des moments de risques renforce l'empathie que l'on a envers les personnages et permet de nous plonger en un instant dans la gravité de la situation, la BO est composée par Hideki Taniuchi qui a déjà opéré sur Death Note, Aoi Bungaku Series, Hajime No Ippo et Akagi donc on est loin d'être face à un petit joueur et il le démontre avec des morceaux Folk et des thème plus oppressants rappelant ceux de Death Note.

Niveau personnage, on est encore une fois face à du très très bon, Kaiji est charactériser comme une personne lâche, qui a une certaine estime des autres, passant ses journées à voler des statuettes de voiture ou à rester dans sa chambre, il n'a comme seul rêve de se sortir de cette situation et se remettre en route vers le succès mais sa fainéantise, et son manque de détermination lui ont toujours fait défaut.

Alors il se lance dans les paris illégaux où il se rendra compte du manque total de merci pour ses adversaires ainsi que la malice qu'il faut pour gagner ce qu'il l'endettera et le forcera à continuer à jouer pour rembourser ses dettes et seulement ensuite se relancer dans la route vers le succès, c'est le serpent qui se mord la queue (ouroboros) ... cela marquera le début de l'évolution de Kaiji en une personne plus courageuse, stratégique (même si ça peut lui arriver d'être impulsif et irrationnel), forte et consciente de ses adversaires même s'il leur donne au début, encore le bénéfice du doute ...

Kaji est un personnage qui inspire, non pas par son côté parieur et fainéant, non, mais plutôt par la force, la compassion, la compréhension, la peur qu'il a ou la crainte qu'il véhicule et le fait qu'il n'abandonne jamais, qu'il aspire toujours au bonheur indépendamment de la gravité de la situation dans laquelle il est, font de lui un symbole du survivant avec Kenshiro ou encore Guts !

Voilà rien qu'un échantillon d'à quel point Kaiji évolue du long de la série mais les personnages secondaires ne sont pas en reste, parmi eux je retiens surtout Tonegawa, Sahara et Andou.

Par contre, j'ai été déçu par la conclusion même si elle n'est pas mauvaise, la décision que fait Kaiji m'a autant rendue perplexe qu'intéresser par la possibilité qu'il aurait de gagner face à Hyoudou même si on se rend vite compte que l'auteur veut prolonger la série ...

Le personnage principal : 10/10

Characterisation: 5/5
Développement: 5/5

Les personnages secondaires: 9/10

Characterisation: 4.5/5
Développement: 4.5/5

L'intrigue: 23/25

L'exposition (la présentation du sujet et du contexte): 5/5
L'introduction: 5/5
Le conflit: 4.5/5
Conclusion: 3.5/5
Rythme: 5/5

Animation et autres: 17/20

La patte graphique: 4/5
L'animation: 4.5/5
La musique: 4.5/5
Les doublages: 4/5 (il n'y a que la VO a ma connaissance qui fait très bien le boulot)

Note finale: 9.08/10
Niveau d'appréciation global de l'anime: 9/10

En bref, nous sommes là face à un anime qui mérite largement votre temps si vous ne l'avez toujours pas vu et que vous aimez les séries ou films autour des jeux d'argent !

D'ailleurs je place une dédicace à Lux0947 pour m'avoir recommandé cet anime ! Merci encore 1 !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 518 fois
2 apprécient

Albator_Larson a ajouté cet anime à 2 listes Kaiji: Ultimate Survivor

Autres actions de Albator_Larson Kaiji: Ultimate Survivor