L'enfer, c'est les autres ...

Avis sur Kamen Rider Amazons

Avatar Masashi Astray
Critique publiée par le

Basé en partie sur la série 1975, Amazons partage autant sa bestialité que sa violence bien loin des canons du genre. La série dispose d’ailleurs son propre univers sans aucune relation avec les séries actuelles et antérieures donnant une énorme marge de manœuvre au créatif et scénariste disposant dorénavant d'un terreau fertile à la création d'un nouveau mythe.

L'univers d'Amazons est gangrené de monstres appelés Amazonz, créatures se nourrissant de chair humaine, pour éradiquer ce fléau, le groupe pharmaceutique Nozama mandate un groupe de force spéciale (des nettoyeurs ayant pour mission de traquer et chasser les Amazon) lors d'une mission qui tourne mal. Deux mystérieux Amazonz surgissent de l'ombre et il s'agit des Riders Alpha et Omega. Qui sont-ils et d'où viennent ces créature … un mystère a élucider par le sang si nécessaire..

Amazons est une série sombre, viscérale, cruelle et gore, parfois déstabilisante mais emplis de réflexions philosophiques, être au sommet de la chaîne alimentaire, manger ou être mangé, mettant à nu la noirceur de l’être humain par le biais de créatures cannibales, tel un miroir étrange nous dévoilant que le monstre dans l'histoire, c'est peut-être pas nécessairement ces créatures repoussantes, mais peut être nous même.

Si vous recherchez une série noir, qui s’émancipe de tout le folklore de la franchise, d'une violence exacerbée qui dénote pour notre plus grand plaisir des standards actuels. Une série de choix aussi pour ceux qui les spandex multicolores font frémir, Amazons vous étonnera.

Du Kamen Rider qui tache, ne faisant pas dans la dentelle, vous êtes prévenus.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 521 fois
5 apprécient

Masashi Astray a ajouté cette série à 1 liste Kamen Rider Amazons

Autres actions de Masashi Astray Kamen Rider Amazons