Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Affiche Kemonozume

Kemonozume

(2006)
12345678910
7.5
  1. 2
  2. 5
  3. 4
  4. 9
  5. 17
  6. 40
  7. 104
  8. 135
  9. 71
  10. 36
  • 423
  • 90
  • 604
  • 31

Un clan de monstres mangeurs de chair, les Shokujinki, et le Kifuuken, un groupe d'élite de chasseurs de monstres, s'affrontent depuis plus de 1000 ans. Les Shokujinki sont restés calmes depuis 25 ans mais une sére d'incidents sanglants laisse présager leur retour. Momota Toshihiko, est un...

Premiers épisodes
  • S01E01 The First Taste
    screenshots The First Taste
  • S01E02 Hardship`s Farewell
    screenshots Hardship`s Farewell
  • S01E03 A Weary New Moon`s Night
    screenshots A Weary New Moon`s Night
Dernier épisode diffusé : S01E13

PostsKemonozume

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur cette série ?

Critiques : avis d'internautes (6)

Kemonozume
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Monster in love

Dès les premières minutes face à mon écran je me rends à l'évidence : non, Kemonozume n'est pas un anime comme les autres. Déjà, le traitement graphique est loin, mais alors très loin des stéréotypes du manga japonais. Et je dois avouer que ça dépote, voir ça pique les yeux au début, c'est une véritable explosion de mouvements, de traits et de couleurs. L'auteur se permet une vraie liberté...

10
Avatar Naeloth
8
·
Monstre que tu es.

Rythme plutôt bâtard, intérêt fluctuant et personnage assez peu intéressant dans leur psychologie à l'exception d'Ooba. Dommage également qu'une grande partie de l'histoire se centre autour de la relation amoureuse entre Toshihiko et Yuka qui saute à pieds joints dans la niaiserie par moments. C'est d'autant plus dommage que l'anime brasse un paquet de thème bien plus... Lire la critique de Kemonozume

3
Avatar Dr_Stein
6
Dr_Stein ·
Shakespeare en barre

Ce qui pourrait être ici une simple love story, "roméo et juliette like" est en fait un série furieuse qui déborde en tous sens et abonde en monstruosité pour notre plus grand plaisir. . Le premier point positif étant le traitement graphique original, je conseille aux amateurs de regarder le premier épisode juste pour gouter à la technique de l'auteur, celui ose des essais de cadrage astucieux... Lire la critique de Kemonozume

5 2
Avatar Colin B
9
Colin B ·
Découverte
1/2 chef d'oeuvre, 1/2 navet

Kemonozume, une de mes plus grosses déceptions japanimées. Ça fait un moment que je l'avais ajouté à ma liste d'animés à voir, et depuis j'avais même vu l'excellent Kaiba, l'intéressant Mind Game, et d'autres trucs de ce même réalisateur très prometteur. Bref, pendant tout ce temps je me disais qu'il fallait que je le vois, en me fantasmant un peu l'histoire que ça devait donner. En... Lire la critique de Kemonozume

2 5
Avatar Lighthalzen
6
Lighthalzen ·
On frôle de chef d'oeuvre, de pas si loin

Kemonozume est un anime qui apparaît révolutionnaire au premier abord, légèrement moins au second. Après avoir passé le cap des 2 ou 3 épisodes, ses graphismes très particuliers ne seront plus qu'un ajout supplémentaire au charme d'une réalisation menée de main de maître. La plus grande réussite de Kemonozume demeure son érotisme envoûtant qui ne pâtit en rien de l'animation, et ce n'est pas... Lire la critique de Kemonozume

Avatar Rarender
9
Rarender ·
Toutes les critiques de l'anime Kemonozume (6)
Vous pourriez également aimer...