1/2 chef d'oeuvre, 1/2 navet

Avis sur Kemonozume

Avatar Lighthalzen
Critique publiée par le

Kemonozume, une de mes plus grosses déceptions japanimées.

Ça fait un moment que je l'avais ajouté à ma liste d'animés à voir, et depuis j'avais même vu l'excellent Kaiba, l'intéressant Mind Game, et d'autres trucs de ce même réalisateur très prometteur. Bref, pendant tout ce temps je me disais qu'il fallait que je le vois, en me fantasmant un peu l'histoire que ça devait donner. En général quand je fais ça, j'en ressors toujours un peu déçu, mais je sais très bien que c'est de ma faute alors j'adapte ma notation.

Là, c'est différent. L'anime a surpassé toutes mes attentes (même si le début est un peu déroutant), en nous proposant une histoire romantique géniale et hors-du-commun entre un homme et un monstre (de sexe féminin, ça joue). D'ailleurs je me rend compte que je suis un grand fan de ce genre d'histoire d'amour impossible à tendance fantastique, voire cauchemardesque (cf. Saya no Uta). C'est si beau, et Kemonozume réussissait son pari de créer une romance atypique qui pouvait s'avérer parfois dérangeante, mais aussi intéressante et touchante. Oui, enfin c'était jusqu'à la moitié de la série.

Arrivé vers l'épisode 6 ou 7 je ne sais plus, l'auteur a fumé un joint et nous propose un virage scénaristique des plus inattendus (enfin on pouvait s'en douter en fait, mais la façon dont c'est fait est inimaginable, faut le voir pour le croire). Ça aurait pu être super intéressant si ça avait été fait de façon plus conventionnelle, mais bon, Masaaki Yuasa étant Masaaki Yuasa, il n'a pas pu se retenir et est à nouveau tombé dans ses débordements surréalistes et totalement chtarbés qui ne me déplaisent pas forcément en temps normal, mais qui là sont franchement DU GRAND N'IMPORTE QUOI. Je pense pas que ça vienne de moi. Enfin je sais pas, je veux bien admettre que The End of Evangelion est bon malgré sa forme surprenante, et que je suis passé à côté de la chose. Mais ÇA ? Je vois pas COMMENT ça pourrait être intéressant, profond, touchant ou je ne sais quoi, c'est juste du grand délire qui éclipse celui de Mind Game au rang de simple petite expérimentation et qui pour parler franchement me pète les couilles. Surtout que le début était vraiment génial, je me voyais déjà le mettre dans mon top 10 séries (oui je pense à ce genre de choses en regardant mes séries, je me désole moi-même), et finalement non, il devient un des trucs les plus mauvais (mais surtout décevants) que j'ai pu voir. Triste. Putain je suis deg en écrivant ce texte alors que ça fait quand même quelques mois que j'ai vu l'animé...

Matez-le quand même cela-dit, le début est parfait et ne devrait pas être occulté.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1126 fois
2 apprécient · 3 n'apprécient pas

Lighthalzen a ajouté cet anime à 3 listes Kemonozume

Autres actions de Lighthalzen Kemonozume