The Flaming Sword in your Ass

Avis sur Kröd Mändoon and the Flaming Sword of Fire

Avatar FinalFlorent
Critique publiée par le

Pas mal de comédie de fantasy existent: Kaamelott, Korgoth of Barbaria, The Colour of Magic (Discworld)… Toutes sont agréables à regarder même si le niveau n’est pas toujours au rendez-vous. Mais certaines sont carrément à éviter et c’est le cas pour Kröd Mändoon and the Flaming Sword of Fire.

On survole une histoire classique (un héro élu pour mener la résistance à la victoire) pour se concentrer sur un amas de plaisanteries niaises et en dessous la ceinture, une femme objet sexuel, le pire cliché gay possible… Une succession de situations ridicules où nos (z)héros semblent sortir tout droit d’un American Pie – on sent d’ailleurs à quel public la série est destinée. Pour ridiculiser le genre il n’y a pas mieux.

Ok le second degré existe, mais là pour le coup je n’ai pas réussi à l’apprécier. C’est vraiment dommage car l’idée de base n’est pas trop mauvaise, le méchant Dongalor est assez cocasse, les effets spéciaux sont corrects et certains gags amusants (mais d'une rareté...).

Il n’y a que six épisodes heureusement, si votre cerveau est parti se coucher avant vous cette minisérie peut toujours vous distraire le temps d'une soirée.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 320 fois
0 apprécie · 1 n'apprécie pas

Autres actions de FinalFlorent Kröd Mändoon and the Flaming Sword of Fire