Un succès mystérieux...

Avis sur Kuroko no basket

Avatar Loafi
Critique publiée par le

Je vais commencer par un rapide résumé:

Kuroko est le sixième joueur "fantôme" de la génération des miracles, une bande de cinq mecs surdoués en basket. Ils rentrent tous au lycée dans une équipe différente ( bah oui, sinon c'est pas drôle). Donc, Kuroko qui avait été jusqu'alors persuadé, comme ses camarades, que la seule chose qui importe dans le sport, c'est gagné, a changé d'avis. Son but va être de montrer à ses camarades qu'il faut aussi s'amuser et jouer en équipe pour ça. Ce qui revient à gagner contre eux, grâce notamment à un jeu d'équipe. Bref. La particularité de ce Kuroko c'est qu'il est un joueur "invisible". On ne le voit pas, il passe inaperçu et il est même totalement nul au basket sauf pour faire des passes et intercepter celles des autres. J'avoue que je trouve ça original.
Bon, bien sur il peut pas gagner tout seul. Il est une ombre, pour reprendre la métaphore du manga, et il n'y a pas d'ombre sans lumière. C'est là qu'intervient Kagami, un joueur prometteur qui évolue tel un TGV au point de rivaliser, plus ou moins bien, avec la génération des miracles qui porte bien son nom. On assiste donc à l'évolution de ces personnages qui vont apprendre à coopérer dans le but de devenir les meilleurs du Japon.

Le schéma du scénario est sans surprise, même s'il y a un suspense pendant les matchs non négligeable, on sait bien que s'ils perdent, ce sera forcément à un moment pas si crucial que ça qui empêchera leur progression. Bah oui, plus de tournoi, plus d'enjeux. Enfin, ça c'est une critique que l'on peut faire à beaucoup de shonen sport, et si on choisis de regarder ce genre d'anime, de mon point de vue, on doit s'y attendre et l'accepter. J'ai enchainé les épisodes des deux saisons sans trop de mal entre entrainements, défaites, progressions et moments humoristiques.
Les capacités de chaque joueur n'est pas du tout réaliste. Point fort, point faible? Je sais pas trop, en tout cas c'est assumé jusqu'au bout et une fois que l'on a assimilé le fait que l'on est face à des lycéens/surhommes/demi-dieux, il faut accepter de se laisser prendre au jeu.

Le vrai problème de mon point de vue, c'est les personnalités qui sont à la limite du caricatural, chacun a un rôle bien trop définis à mon goût. Pour les cheveux, oubliez le orange et on a un arc en ciel. Bon ok, pourquoi pas...après tout, c'est un manga! Mais bon sang, pourquoi presque tous les autres sont des japonais "basiques" aux cheveux noirs?! C'est ridicule.

Cheveux noirs= personnages secondaires sans importance, cheveux colorés: danger, adversaire puissant!

C'est pas toujours vrai, mais presque. Et même si parfois un de nos personnage principal ne peut pas jouer et que l'on essaye de nous venter les capacités des "cheveux noirs", c'est pas trop ça...Les matchs bien que tous différents, en deviennent parfois répétitifs mais je vois mal comment on peut faire autrement. Le déroulement des maths est parfois surprenant, pas toujours, mais ça arrive cependant. C'est trop rare malheureusement.

Un point fort de cet anime? Les personnages principaux sont des beaux mecs! Ok, c'est maigre comme point fort mais bon. Voir des mecs bien foutu et en sueur, ça fait pas de mal aux yeux même si c'est mieux en vrai, on est d'accord! L'animation est bien faite en plus, pourquoi se plaindre! Je trouve que cet anime essaye assez ouvertement d'attirer un public féminin, sans oublier diverses situations qui doivent sans grand mal stimuler l'imaginaire yaoiste. A vous de voir si ça vous botte ou pas!

Malgré ce que j'ai dis jusque là, j'ai quand même regarder les deux saisons, donc je ne peux que dire que la recette marche. Comment? Je ne sais pas. Les coupures entre les épisodes sont assez bien faites, j'avais envie de savoir comment ils allaient faire pour gagner malgré la situation qui parait, bien entendu, toujours désespérée. Il y a un mystère qui plane sur la génération des miracles que l'on découvre au fur et à mesure ( ne parlons même pas du capitaine légendaire dont les apparitions sont aussi courtes et rapides que l'éclair). J'avais envie d'en savoir plus. Les personnages se révèlent aussi parfois amusant et ils sont sans aucun doute charismatiques avec des "supers pouvoirs" uniques même si dans le fond, je les trouve vides. Certaines "techniques" sont aussi un peu ridicules parfois, mais il ne pouvait en être autrement. Ils ont des pouvoirs cool dès le début, il ne pouvait y avoir que qu'une surenchère des pouvoirs, parfois c'est bien trouvé et original, et d'autres fois non.

Le tout me laisse une impression plus que mitigée et j'avoue que plus j'y pense, plus je me demande comment j'ai fait pour regarder tous les épisodes et ça me laisse perplexe. Hum...la plastique des joueurs doit y être pour quelque chose...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 4126 fois
7 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de Loafi Kuroko no basket